En direct

L'été des grands travaux pour la ligne 1 du tramway
La plate-forme a été rénovée sur 900 m, entre le château des ducs de Bretagne et la gare, et deux stations ont été entièrement refaites. - © VALERY JONCHERAY / SEMITAN

L'été des grands travaux pour la ligne 1 du tramway

Jean-Philippe Defawe |  le 14/09/2018  |  TransportsLoire-AtlantiqueRénovation

Nantes -

Chaque été, Nantes Métropole (Loire-Atlantique) met à profit la période des vacances scolaires afin de réaliser des travaux structurants et ainsi limiter les nuisances pour les riverains durant le reste de l'année. « En 2018, les 90 chantiers ont représenté un montant global de 36,8 millions d'euros », a déclaré Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de la métropole lors de la visite du chantier de rénovation de la ligne 1 du tramway.

Dans le paysage français des réseaux de tramway, cette ligne inaugurée en 1985 a une importance toute particulière, car elle fut la première à être recréée après les suppressions des anciens réseaux de l'après-guerre. « La ligne nantaise a constitué un véritable laboratoire pour les autres réseaux français, avec 8 sortes de rails et 26 types de combinaisons de voies. Il fut donc le premier à être confronté à des chantiers de rénovation d'envergure », explique Damien Bergeron, responsable du département de la maîtrise d'ouvrage des infrastructures.

Expérimentations. Le chantier de rénovation de la ligne 1 est d'une ampleur inédite en France (coût : 15,1 millions d'euros TTC). Conduit par l'exploitant, la Semitan, pour Nantes Métropole, il a démarré le 25 juin pour s'achever le 2 septembre dernier. Faisant suite aux travaux sur les réseaux entrepris en début d'année, il s'agissait notamment de rénover la plate-forme sur 900 m, entre la gare et le château des ducs de Bretagne, avec la réalisation de deux nouvelles stations. Sous la maîtrise d'œuvre générale de SCE, une quarantaine d'entreprises ont été mobilisées, avec une centaine de personnes en moyenne par jour.

Depuis 2010, la Semitan expérimente des techniques de pose de rails facilitant leur remplacement, sans avoir à casser les revêtements. Après avoir réalisé un benchmark dans les principaux réseaux européens, ses responsables ont opté pour une pose sur selle et sur traverse, inspirée d'un système belge. Baptisé « Nouvelle voie nantaise », ce concept, monté sur panneaux préfabriqués, est basé sur la séparation des revêtements et de la fixation. Ce chantier a également permis l'installation de deux nouveaux appareils de voie qui permettent le retournement des tramways afin de faciliter la circulation lors de manifestations dans le centre-ville.

Pour la plate-forme, six types de revêtements (pavés de granit ou de béton, gazon, dalles… ) ont été posés en concertation avec le groupement Phytolab-Arcadis-Forma6, maître d'œuvre de l'espace public. Enfin, deux stations ont été entièrement refaites selon un cahier de design conçu par l'agence tourangelle RCP. Réalisées toutes deux par l'entreprise CMR, ces deux stations ont chacune leur identité propre : des abris en forme de corolles de lotus devant la gare (Forma6), tandis que devant le château l'agence d'architecture AUP a imaginé des aubettes canopées tout en transparence.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

50 outils pour la conduite de chantier

50 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 03/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur