En direct

L'Etat veut économiser 1 milliards d'euros sur ses achats d'ici 2012
Argent - © © DR

L'Etat veut économiser 1 milliards d'euros sur ses achats d'ici 2012

le 15/04/2010  |  Développement durableEtatMarchés publicsEnvironnementAccessibilité

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Développement durable
Etat
Marchés publics
Environnement
Accessibilité
Santé
Réglementation
Technique
Valider

Dans une communication présentée lors du conseil des ministres du 14 avril dernier, François Baroin, ministre du budget, des comptes publics et de la réforme de l'Etat a précisé la stratégie d'achat menée par l'Etat.

Acheter mieux

Les objectifs financiers sont clairs et ambitieux : l'Etat doit "réaliser une économie d'un milliard d'euros d'ici 2012, sur un périmètre d'achats courants représentant 10 milliards d'euros. 500 millions d'euros d'économies potentielles ont d'ores et déjà été identifiées."

Pour autant, les économies ne devront pas amputer la qualité. "Il ne s'agit pas tant d'acheter moins que d'acheter mieux, c'est-à-dire moins cher et en faisant bénéficier les administrations d'une meilleure qualité de service, notamment s'agissant des délais de livraison" a souligné le ministre.
Pour atteindre son but, l'Etat a mis en place un dispositif "inspiré de l'organisation des grandes entreprises en matière d'achats". Porté par le service des achats de l'Etat "en lien avec les correspondants identifiés dans chaque ministère et un réseau territorial dans les préfectures de région", il consiste à "développer le recours à des marchés nationaux et interministériels, mieux négociés, et à professionnaliser les opérations d'achat dans tous les ministères."


Acheter durable

Cette nouvelle approche des achats étatiques ne pourra occulter les objectifs d'exemplarité que l'Etat s'est fixé en matière de développement durable. François Baroin s'est donc engagé à ce que la politique d'achat de l'Etat respecte trois exigences :

- Mettre en œuvre "le programme d'achats durables, défini par la circulaire du Premier ministre du 3 décembre 2008, afin de privilégier les modes de consommation les plus respectueux de l'environnement",

- favoriser "au travers des marchés publics, l'insertion et l'emploi des personnes handicapées ou éloignées du monde du travail"

- développer l'accès des PME aux marchés publics, par "une prise en compte de leur situation dans les stratégies d'achat et par une meilleure information sur les appels d'offres de toutes les administrations, centrales ou déconcentrées".


Ce dernier point devrait animer les fédérations professionnelles qui ont déjà fait état de leur inquiétude quant aux effets néfastes de la rationalisation des achats de l'Etat sur la santé économique des petites et moyennes entreprises.

Commentaires

L'Etat veut économiser 1 milliards d'euros sur ses achats d'ici 2012

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil