En direct

L'Etat traite-t-il son parc comme une « souillon » ?

Barbara Kiraly |  le 24/11/2017  |  Conjoncture

Stratégie -

« L'immobilier public est comme Cendrillon, une jeune fille formidable que tout le monde traite comme une souillon », lâchait Emmanuel Charron, secrétaire général du conseil de l'immobilier de l'Etat (CIE), lors de la présentation ce mois de novembre de l'ouvrage « Gestion de l'immobilier public » (Editions du Moniteur) piloté par l'Association des directeurs immobiliers et le CIE.

L'Etat et ses opérateurs occupent 100 millions de mètres carrés et les collectivités détiennent pour 723 Mds€ de bâtiments et d'ouvrages de génie civil. Chaque année, les dépenses de fonctionnement s'élèvent à une « dizaine de milliards », selon Emmanuel Charron. Et les revenus de cessions à 525 M€, selon Bercy. Pas suffisant pour le patron du CIE, qui propose de « valoriser les actifs, sans forcément les céder ou encore de faire apparaître le coût d'un immeuble pour responsabiliser ses occupants ».

Valoriser le parc. Naturellement, les regards se tournent vers la Direction de l'immobilier de l'Etat, dirigée par Nathalie Morin depuis septembre 2016, dont le rôle consiste à valoriser le parc. « Jugeons notre efficacité à l'aune des contraintes imposées par l'Etat, se défend-t-elle. Comme le CIE publie ses avis sur nos opérations, tous les acteurs connaissent notre stratégie… Cela complique notre action. Nous sommes soumis au Code des marchés publics, mener une opération en vente en l'état futur d'achèvement relève du parcours du combattant. Enfin, l'immobilier peut être soumis à une décote allant jusqu'à 100 % [pour y construire du logement social, NDLR]. »

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur