En direct

L'Etat s'engage pour l’extension du Léman express jusqu’au Mont-Blanc
L’État sera aux côtés du département de Haute-Savoie et de la région Auvergne Rhône Alpes pour réaliser l’extension du Léman express jusqu’au Mont-Blanc. - © annanahabed - stock.adobe.com

L'Etat s'engage pour l’extension du Léman express jusqu’au Mont-Blanc

A.P. |  le 14/02/2020  |  Haute-SavoieAuvergne-Rhône-AlpesEmmanuel MacronTravaux ferroviairesFerroviaire

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haute-Savoie
Auvergne-Rhône-Alpes
Emmanuel Macron
Travaux ferroviaires
Ferroviaire
Collectivités locales
Travaux publics
Valider

En déplacement en Haute-Savoie, le président de la République a assuré les élus locaux de l'engagement de l'Etat à leurs côtés pour l'amélioration de la desserte ferroviaire entre La Roche-sur-Foron et le Fayet. Il a promis de mettre 60 M€ sur les 160 nécessaires aux travaux.

Le département de Haute-Savoie a salué jeudi 13 février « une avancée historique pour la desserte ferroviaire entre La Roche-sur-Foron et Saint-Gervais ».

En effet, lors de sa visite au Mont-Blanc, le président de la République a annoncé que l’État serait aux côtés du département et de la Région Auvergne Rhône Alpes pour réaliser l’extension du Léman express jusqu’au Mont-Blanc.

Un engagement important puisque l’amélioration de la ligne, qui permettrait le doublement du cadencement (de 1 train par heure et par sens, à 2 trains par heure et par sens), nécessite des investissements estimés à 160 M€. 

60 M€ de l'Etat et un délai réduit

Parmi les travaux envisagés : la modernisation de la signalisation ferroviaire, l'automatisation et la modernisation de l’alimentation électrique de la ligne, ainsi que de nombreuses opérations de génie civil, indispensables pour augmenter la vitesse des trains.

Christian Monteil, président du département s’est engagé à financer ces investissements à hauteur de 50 M€ et proposera à l’assemblée départementale de statuer dans les meilleurs délais sur ce montant. La Région apportera également 50 M€, ainsi que l’a proposé Laurent Wauquiez. Quant à l’État, Emmanuel Macron a avancé un montant de 60 M€.

Parallèlement, il a accédé à la demande de Christian Monteil de raccourcir de cinq ans le délais initial de réalisation des travaux, qui étaient programmés à horizon 2030.

Commentaires

L'Etat s'engage pour l’extension du Léman express jusqu’au Mont-Blanc

Votre e-mail ne sera pas publié

pla58

15/02/2020 13h:30

2030 aurait été une honte pour un secteur le plus polue de notre region.

Votre e-mail ne sera pas publié

ED

16/02/2020 11h:05

Encore faudrait-il qui fonctionne déjà correctement sur les voies mises en route en décembre !

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur