L'Etat italien remet la main sur les autoroutes
Premier réseau d'autoroutes payant en Italie gérant au total 3000 km à travers le pays, Autostrade reviendra ainsi majoritairement dans le giron de l’État italien après avoir été privatisé en 1999. - © ©Postmodern Studio - stock.adobe.com

L'Etat italien remet la main sur les autoroutes

AFP |  le 10/06/2021  |  Concession d’autoroutesAtlantiaPont MorandiItalie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Concession d’autoroutes
Atlantia
Pont Morandi
International
Italie
Valider

Le groupe autoroutier et aéroportuaire italien Atlantia, contrôlé par la famille Benetton, a approuvé jeudi 10 juin l'offre d'un consortium emmené par la Caisse des dépôts italienne (CDP) pour le rachat de sa part de 88% dans Autostrade per l'Italia.

Depuis l'effondrement meurtrier du viaduc de Gênes en août 2018, dont Autostrade per l'Italia était le gestionnaire, son actionnaire majoritaire, le groupe Atlantia et ses propriétaires, la famille Benetton étaient sous forte pression pour vendre leur part à l’État italien.

Atlantia s'était en effet retrouvé dans la tourmente après la mort de 43 personnes, l'enquête ayant mis en évidence de graves manquements dans l'entretien du pont.

Sur le même sujet Pourquoi Atlantia pourrait perdre ses concessions en Italie

Ce jeudi 10 juin, le conseil d'administration d'Atlantia a fini par accepter l'offre, qui valorise 100% d'Autostrade à 9,3 milliards d'euros, dix jours après le vote favorable des actionnaires réunis en assemblée générale.

Premier réseau d'autoroutes payant en Italie gérant au total 3000 km à travers le pays, Autostrade reviendra ainsi majoritairement dans le giron de l’État italien après avoir été privatisé en 1999.

Des promesses d'investissement

A l'été 2020, le gouvernement italien avait lancé une procédure en vue d'une éventuelle révocation des concessions autoroutières d'Atlantia, avant de conclure un accord avec les Benetton.

Celui-ci prévoyait un important plan de maintenance et d'investissement et le versement par Autostrade de 3,4 milliards d'euros en compensation de l'effondrement du pont de Gênes.

Sur le même sujet Atlantia promet 21 Mds € d’investissements sur son réseau d'autoroutes d’ici 2038

Le conseil d'administration d'Atlantia avait jugé à plusieurs reprises insuffisante l'offre soumise par la CDP et les fonds Blackstone et Macquarie, avant de se résigner à l'accepter, sous la pression de la famille Benetton qui a fait part de sa volonté de tourner la page.

Commentaires

L'Etat italien remet la main sur les autoroutes

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil