En direct

L'Etat incité à se calmer

le 22/12/2017

PPP -

Le gouvernement ferait bien de « renoncer à l'avenir » aux partenariats public-privé (PPP) pour la construction de prisons ou de palais de justice, tonne un rapport de la Cour des comptes, qui invite à « mettre fin à la fuite en avant » de la politique immobilière du ministère de la Justice . Le document pointe le coût considérable de ces PPP. A titre d'exemple, la Cour cite le TGI de Paris, dont le coût global s'élève à plus de 2,3 milliards d'euros, avec des loyers annuels d'un montant moyen de 86 millions jusqu'en 2044. Une évaluation que Bouygues conteste. Ces quinze dernières années, 14 prisons ou palais de justice ont fait l'objet d'un PPP.

www.lemoniteur.fr/PPP

Commentaires

L'Etat incité à se calmer

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX