En direct

L’Etat engage un plan d’investissement de 3 milliards d’euros pour rénover les bâtiments publics
Mairie d'Ivry-sur-Seine (94) - © cc

L’Etat engage un plan d’investissement de 3 milliards d’euros pour rénover les bâtiments publics

Augustin Flepp |  le 23/07/2018  |  BâtimentRéglementation thermiqueRénovationAdemeCaisse des dépôts et Consignations 

L’Etat, l’Ademe et la Banque des Territoires se sont engagés à déployer des guides d’informations et à monter des groupes de travail régionaux pour encourager les collectivités locales à réaliser des travaux de rénovation énergétique du parc public (école, gymnase, Ehpad). Le plan d’investissement s’étend sur la période 2018-2022.

 

« Manque de lisibilité », « complexité technique », « dispersion des financements », telles sont quelque uns des problèmes rencontrés par les collectivités locales lors de travaux de rénovation énergétique des bâtiments publics. Ce parc immobilier représente environ 280 millions de m² dont 150 millions de m² pour les bâtiments d’enseignement (écoles, collèges, lycées).

Les écoles, à elle seules, représentent 30% de la consommation énergétique des bâtiments communaux. Ce patrimoine constitue donc un énorme gisement d’économie. L’Etat, l’Ademe et la Banque des territoires ont donc décidé de démultiplier les actions pour encourager les collectivités à améliorer la performance énergétique de leurs bâtiments.

Trois piliers

Les trois acteurs ont annoncé le vendredi 20 juillet le lancement d’un grand plan d’investissements portant sur la période 2018-2022. Ce programme s’articule autour de trois piliers. Le premier a pour ambition de favoriser la connaissance des enjeux par la diffusion de guides pratiques, de plateforme d’informations et la mise en place de groupes de travail.

Le second vise à accompagner la montée en compétences des collectivités locales sur la thématique de l’efficacité énergétique. Celles-ci bénéficieront de partages d’expérience et d’un appui technique voire financier pour définir leur projet et leur programme pluriannuel d’investissement.

Enfin, le troisième vise à déployer des outils juridiques « appropriés et innovants » comme des guides ou des partages d’expérience.

Enveloppe de 3 Mds €

Les trois acteurs cités plus haut se sont engagés sur une enveloppe de 3 Mds €. La Banque des territoires y contribuera à hauteur de 2 Mds € de prêts sur fonds d’épargne de la Caisse des dépôts. Il s’agit du prêt GPI AmbRE « Ambition Rénovation Energétique » lancé le 30 mai dernier. La Caisse des dépôts, elle, versera 500 M€ de fonds propres sous forme d’investissement. De son côté, l’Etat mobilisera 500 M€ sous forme de dotation aux collectivités locales.

Le secteur du bâtiment représente à lui seul près de 45 % de la consommation d’énergétique finale et 25% des émissions de gaz à effet de serre. « La mobilisation de ce secteur est donc essentielle à la transformation de note modèle de développement pour la sobriété énergétique », soulignent l’Etat, l’Ademe et la Banque des territoires dans un communiqué.

Commentaires

L’Etat engage un plan d’investissement de 3 milliards d’euros pour rénover les bâtiments publics

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur