Recettes d'artisans : en salle de bain, l'étanchéité focalise l'attention

Recettes d'artisans : en salle de bain, l'étanchéité focalise l'attention

Propos recueillis par Marianne Tournier |  le 07/06/2019  |  100 % eau et énergie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % eau et énergie
Valider

Pour Le Moniteur des Artisans, trois artisans ont livré leurs recettes pour réussir l'étanchéité en salle de bain.

« Un plateau de douche parfaitement de niveau »

La recette de David Durand, dirigeant d'Arti'Bain à Lassay-les-Châteaux (Mayenne).

« Nous réalisons de plus en plus de douches de plain-pied, des produits qui ont bien évolué puisque nous pouvons même les installer sur des plancher s bois, par exemple. Si besoin, nous rectifions le niveau avec un léger ragréage. Sinon, nous utilisons uns oc le We d i dont nous adaptons la hauteur. Ces grands receveurs ont une pente faible, on ne peut pas se permettre de ne pas être de niveau. Si la douche n'est pas située en rez-de-chaussée, nous effectuons l'étanchéité du sol avec une natte. Nous évitons la douche carrelée au sol, à cause de mauvais retours : les joints se dégradent au bout de cinq à six ans. Nous travaillons avec le fabricant espagnol Resigres, dont les receveurs sont dé coupables. »

« L'étanchéité de toute la salle de bains »

Michel Balboni dirige l'entreprise Balboni Michel à Le Perreux (Val-de-Marne).

« Je propose la douche carrelée au sol aussi souvent que possible, qu'elle soit de plain-pied ou surélevée. C'est plus professionnel et séduisant pour les clients. J'utilise les receveurs prêts à carreler Wedi, que je peux découper si les murs ne sont pas d'équerre. Ensuite, j'utilise un système d'étanchéité liquide (SEL) de Weber, que j'applique aux murs et sur toute la surface de la salle de bains, y compris à l'emplacement du receveur -ce qui fait que je n'ai jamais déclaré de sinistre ! Je réalise des joints époxy dès que les clients acceptent le surcoût. Ils sont moins poreux et plus faciles à entretenir. Enfin, il m'arrive également d'habiller le receveur Wedi avec un top en soli d surface, un produit disponible en plusieurs coloris. »

« Des salles de bains fabriquées maison »

Éric Guyader dirige l'entreprise artisanale Douchinov, à Querrien (Finistère).

« La douche de plain-pied est notre spécialité depuis six ans, et nous l'équipons d'un receveur que nous fabriquons nous-mêmes enrésine et poudre de marbre avec bavette d'étanchéité. Il en va de même pour l'habillage mural, réalisé avec des panneaux en alu composite Dibond que nous imprimons dans notre atelier. Nous avons investi à peu près 200 000 € pour y parvenir. Nous prenons les cotes sur le chantier, les clients choisissent une image et nous revenons avec le projet en 3D. Nous réalisons 5 à 6 salles de bains par semaine. L'avantage, c'est le sur-mesure total, et la disponibilité des produits, un sujet toujours compliqué avec les fournisseurs. Dans notre showroom comme dans les salons locaux, nos douches font un tabac ! »

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur