En direct

L'Equerre d'Argent 2006 en images (portfolio)
- ©

L'Equerre d'Argent 2006 en images (portfolio)

Defawe Philippe |  le 27/10/2006  |  France Prix d'architectureArchitectureBouches-du-RhôneProfessionnels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Réalisations
Prix d'architecture
Architecture
Bouches-du-Rhône
Professionnels
Valider

Comment faire accepter un bâtiment qui n'a pas de façade? L'architecte Franck Hammoutène répond élégamment à cette question pour l'extension de l'Hôtel de ville de Marseille en créant esplanade et jardin entre Vieux port et Hôtel Dieu (quartier Bargemon). A ce nouvel espace public et aux équipements institutionnels qui l'accompagnent, le jury international des prix d'architecture du "Moniteur" réuni le 23 octobre vient d'attribuer le prix de l'Equerre d'argent 2006, soulignant également la qualité architecturale des espaces souterrains créés.

A l'étroit dans ses murs du XVIIe siècle, la mairie de Marseille a colonisé le sous-sol de la vaste parcelle en friche contiguë qui devait accueillir le projet avorté du musée César. Cette extension insoupçonnable se glisse sous une vaste esplanade minérale en gradins qui digère ainsi un dénivelé de dix mètres entre Hôtel-Dieu et Vieux Port.
Elément-clé du programme, la salle des délibérations en forme d'éventail (300 places) a fait l'objet d'une isolation acoustique soignée pour la protéger des bruits et vibrations de la place qui la chapeaute. Le mobilier en lamellé-collé de chêne étuvé et blanchi a été dessiné par l'architecte. Granit en surface, béton en sous-sol : une vaste nef traversante de grande hauteur borde la salle. Foyer des élus en période d'assemblée, elle se transforme en espace d'exposition le reste du temps. Cette réalisation discrète se veut à la fois ouverte sur l'espace public (de plain-pied avec le quai du port) bien qu'elle s'enfouisse progressivement dans le relief d'un site à tous égards exceptionnel.

Maîtrise d'ouvrage : Ville de Marseille. Maîtrise d'oeuvre : Franck Hammoutène, architecte et mandataire. Beterem, ingénierie et économiste. Beterem infrastructure, BET infrastructures et VRD. Paul-Pierre Petel, paysagiste. Altia, acousticien. Ducks scéno, scénographie. Surfaces : 8300 m2 de planchers intérieurs.

Visite en images de l'extension de l'Hôtel de ville de Marseille

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil