En direct

L’entreprise Dejoie investit pour le bien-être de ses salariés

Caroline Gitton |  le 26/04/2013  |  Politique socialePeintureSecond œuvreRevêtements muraux

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Politique sociale
Peinture
Second œuvre
Revêtements muraux
Valider
Peinture -

Permettre aux salariés d’être satisfaits de venir travailler le matin. C’est un souci que Vincent Dejoie, gérant éponyme de l’entreprise de peinture en bâtiment de Pleslin-Trigavou (Côtes-d’Armor), garde constamment à l’esprit. Le dirigeant mise en effet sur une politique de ressources humaines axée sur le bien-être au travail depuis la création de son entreprise, en 1985.

Les salariés viennent d’ailleurs de gagner en confort de travail. En trois ans, leur nombre - vingt à ce jour - a doublé. « Pour tenir compte de l’accroissement de nos effectifs, nous avons ainsi fait construire un bâtiment de 950 m 2 qui nous a permis de tripler notre surface », détaille le dirigeant.
Mais aussi d’améliorer le bien-être et les conditions d’hygiène dans l’entreprise pour les salariés. Auparavant, ces derniers se restauraient et se changeaient en effet au même endroit. « Nous souhaitions ainsi leur offrir un lieu plus convivial. Les espaces de travail sont à présent mieux cloisonnés : nos salariés bénéficient d’une partie dédiée de 70 m 2 avec cuisine, douches, vestiaires, casiers personnels… », énumère le chef d’entreprise.
Autre objectif : faire progresser les conditions de travail. La nouvelle construction est notamment équipée d’un quai de déchargement abrité « à hauteur de camion ». L’utilisation de transpalettes permet ainsi de diminuer les manutentions manuelles.

Fidéliser les salariés

L’entreprise s’est également dotée d’une cabine de peinture, « machine encore rare à ce jour dans les petites entreprises », se félicite le gérant. L’appareil est équipé d’un système d’aspiration des particules de peinture. De quoi prévenir le risque chimique, en évitant l’inhalation de ces particules par les travailleurs. Vincent Dejoie ne s’en cache pas, l’un des enjeux de sa démarche en faveur du bien-être au travail consiste à fidéliser les salariés : attribution de différentes primes, mise en place il y a dix ans d’un plan d’épargne entreprise (PEE), mais aussi organisation d’événements pour entretenir la convivialité… Les salariés n’y sont pas insensibles : « nous connaissons très peu de turnover », se plaît à relever Vincent Dejoie.

PHOTO - 717397.BR.jpg
PHOTO - 717397.BR.jpg - © David ADEMAS/Le MONITEUR

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur