En direct

Electricité renouvelable : le solaire rallumé par les petites installations, l'éolien au ralenti
A fin septembre 2018, le marché de l'autoconsommation comptabilisait désormais 33 000 sites en France. - © ©Federico Rostagno - stock.adobe.com

Electricité renouvelable : le solaire rallumé par les petites installations, l'éolien au ralenti

Augustin Flepp |  le 11/01/2019  |  Energies renouvelablesEolienPhotovoltaïque

Selon les estimations du baromètre Observ'ER (données arrêtées à fin septembre 2018), les filières électriques renouvelables pourraient dépasser la barre des 51 GW, générant près de 110 TWh d’électricité en 2018. Mais le rythme de croissance ne permettra pas d’atteindre les objectifs de la Programmation pluriannuelle de l’énergie de 2016.

 

Le rythme de développement des énergies renouvelables électriques reste insuffisant pour tenir les objectifs fixés par la Programmation pluriannuelle de l’énergie, rapporte le dernier baromètre Observ’ER 2018. L’association anticipe une progression moins soutenue du volume de la puissance électrique raccordée, à 2 400 MW contre 2 760 MW en 2017. Le marché de l’électricité renouvelable reste soutenue par ses deux locomotives : l’éolien et le photovoltaïque qui ont assuré 95% des nouvelles capacités raccordées en 2018.

En septembre 2018, le parc photovoltaïque raccordé représentait 8 766 MW. Au cours des neufs premiers mois de l’année, 700 MW ont été raccordés au réseau. « Cette année pourrait être la première à voir l’installation d’1 GW », anticipe les experts d’Observ’ER. Cependant, l’atteinte de ce seuil ne permettra de respecter l'objectif fixé par la PPE, qui visait 10 200 MW à fin 2018. Parmi les segments les plus dynamiques, le nombre de petites installations de 100 à 250 kW ont fortement progressé au cours des neuf premiers mois, avec une de 72 % par rapport à la même période l’an passé. En revanche, ce segment reste marqué par un taux d’abandon de 30%. Un tiers des projets sélectionnés n’aboutissent pas, constate le baromètre sans préciser pourquoi. Cette croissance des petites puissances réside en partie dans l’explosion du marché de  l’autoconsommation qui touche aujourd’hui 33 000 sites, contre 14 000 en juin 2017. « C’est indéniable, une dynamique est en train de s’amorcer, car près de la moitié des nouvelles demandes de raccordement de production aux réseaux de distribution sont en autoconsommation », souligne le baromètre.

L’éolien, lui, réalise une année médiocre en termes de puissance raccordée (- 33 % par rapport à 2017). Au troisième trimestre 2018, 676 MW ont été installés pour un parc total raccordé de 14 275 MW. La filière continue de rencontrer une forte opposition animée par des associations pour freiner les projets dans plus de 70% des cas d’autorisation délivrée. Ces recours juridiques freinent l’aboutissement des projets qui peuvent mettre entre sept et neuf ans à être opérationnels, alors que ce délai est de trois à quatre ans en Allemagne. Avec l’évolution du cadre réglementaire, les recours anti-éolien seront portés désormais devant la cour administrative d’appel. De quoi faire gagner environ deux années à la réalisation des projets éoliens français. Parmi les points noirs de l’année 2018, les professionnels de l’éolien regrettent que le conseil d’Etat ait retiré au préfet de région sa compétence d’autorité environnementale, afin d’éviter les conflits d’intérêts. Cette décision a eu pour conséquence d’affecter les dossiers qui étaient en cours d’instruction et qui se sont retrouvés sans interlocuteurs pour obtenir l’autorisation, rappelle Observ’ER.

Du côté des autres énergies, la filière biomasse a raccordé 592 MW au cours des neufs premiers mois. Son objectif PPE de 540 MW à fin 2018 est d’ores et déjà atteint. Le biogaz électrique, quant à lui, se développe à l’ombre du biométhane qui reste le secteur le plus dynamique. Au 30 septembre 2018, le parc français de production d’électricité d’origine biogaz s’élevait à 588 sites pour une puissance installée de 447 MW.

Commentaires

Electricité renouvelable : le solaire rallumé par les petites installations, l'éolien au ralenti

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Date de parution : 11/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur