En direct

L'Egypte veut mettre un copyright sur ses pyramides
- ©

L'Egypte veut mettre un copyright sur ses pyramides

CHESSA Milena |  le 26/12/2007  |  RéglementationRéglementation des marchés privésInternational (hors U.E)

L'Egypte envisage de protéger son patrimoine archéologique avec une loi sur le copyright qui lui permettra de demander des indemnisations aux auteurs de reproductions des pyramides, du sphinx et de tous ses monuments anciens.

Zahi Hawass, le secrétaire général du Conseil suprême des antiquités (CSA), a justifié mardi cette mesure par la nécessité de dégager des fonds pour l'entretien des sites archéologiques. "La nouvelle loi interdira complètement la duplication des monuments historiques égyptiens", a-t-il dit à l'AFP, précisant qu'elle aurait une portée internationale. Le patron des antiquités égyptiennes a souligné que le Parlement examinerait prochainement un projet de loi rédigé par le gouvernement en ce sens. Il a également affirmé que cette mesure ne nuirait pas aux artisans égyptiens. "L'Egypte est légitimement l'unique détentrice des droits de reproduction de ces monuments et peut en bénéficier financièrement dans le but de restaurer, préserver et protéger les monuments égyptiens", a-t-il dit. Cependant, la loi "n'interdira pas aux artistes égyptiens ou étrangers de faire des bénéfices sur des dessins ou des reproductions des monuments égyptiens et pharaoniques, tant qu'ils n'en font pas des reproductions exactes", a-t-il souligné. Selon lui, "les artistes doivent pouvoir s'inspirer de tout ce qui les entoure, et notamment des monuments."

Interrogé sur le cas du Luxor Hotel de Las Vegas, qui se décrit sur son site Internet comme "le seul bâtiment en forme de pyramide au monde", M. Hawass a estimé qu'il ne s'agissait pas d'une "copie exacte des monuments pharaoniques, en dépit de sa forme", soulignant que son aménagement intérieur différait de celui des pyramides. Les propos de M. Hawass interviennent après que le quotidien égyptien d'opposition Al-Wafd eut demandé dans son édition de dimanche au complexe hôtelier de Las Vegas de reverser une partie de ses bénéfices à la ville égyptienne de Louxor, où se trouve la légendaire Vallée des Rois. "Trente-cinq millions de touristes visitent Las Vegas pour voir la reproduction de la ville de Louxor alors que seuls six millions visitent la vraie ville égyptienne de Louxor", déplore le journal.
©AFP

Commentaires

L'Egypte veut mettre un copyright sur ses pyramides

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur