En direct

« L’effondrement du pont autoroutier de Gênes a montré la vulnérabilité de notre modèle d’échange économique »
Louis Nègre, président du Gart. - © Ville de Cagnes sur mer

Interview

« L’effondrement du pont autoroutier de Gênes a montré la vulnérabilité de notre modèle d’échange économique »

Propos recueillis par Christiane Wanaverbecq |  le 31/08/2018  |  TransportsAlpes-MaritimesInfrastructuresGartLoi d’orientation des mobilités

Louis Nègre, président du Groupement des autorités responsables de transport (le Gart). Le maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Christian Estrosi, a annoncé, ce mardi 27 août, la tenue d’une rencontre transfrontalière pour réguler le trafic local de poids-lourds. Le 4 octobre à Nice, l’élu veut réunir l’ensemble des acteurs français et italiens compétents en transport pour proposer des solutions alternatives aux échelons local, national et européen. Louis Nègre, par ailleurs, maire de Cagnes-sur-Mer et président délégué de la Métropole Nice Côte d’Azur, était à ses côtés. Il explique pourquoi il soutient cette initiative.

Pourquoi cette rencontre ?
L’effondrement du pont autoroutier de Gênes a montré la vulnérabilité de notre modèle d’échange économique, trop exclusivement tourné vers le transport routier longue distance. Cette rencontre vise à trouver des solutions alternatives pour diminuer le trafic international de nos autoroutes et notamment de l’A8, qui est devenue un axe de circulation majeur entre l’Est et l’Ouest de l’Europe. Sur notre territoire, coincé entre le littoral et la montagne, la solution technique, à l’époque, a été de construire l’autoroute le long de la côte, là où se développait aussi l’activité économique.

Voilà pourquoi nous nous retrouvons aujourd’hui sur notre territoire, la Côte d’Azur, joyau touristique de rang mondial, avec un nombre excessivement élevé de poids lourds en transit dans les Alpes Maritimes. Et désormais, nous constatons des embouteillages récurrents de plus en plus longs à résorber qui pénalisent sévèrement l’économie locale. Aujourd’hui, près de 2,5 millions de poids lourds empruntent le contournement de Nice par l’A8 dans les deux sens de circulation confondus. Alors que le trafic de poids lourds est relativement stable sur le réseau routier de [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« L’effondrement du pont autoroutier de Gênes a montré la vulnérabilité de notre modèle d’échange économique »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur