En direct

« L’effet d’une délocalisation inversée »

Propos recueillis par Pierre Delohen |  le 31/05/2013  |  Collectivités localesSavoie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Savoie
Valider
SAVOIE -

La saison hivernale satisfaisante et le futur Lyon-Turin donnent des raisons d’espérer au bâtiment et aux travaux publics, confie le président de BTP Savoie, René Chevalier.

Dans quelle conjoncture évoluez-vous ?

L’année 2012 s’est traduite par des volumes corrects, tirés par les travaux en montagne, sans influence cependant sur le niveau des prix, toujours aussi bas. Pour 2013, j’attendrai l’analyse de la saison d’hiver pour un avis définitif mais les professionnels en montagne parient sur une année identique à l’année 2012 qui n’était pas si mauvaise. Le vrai problème est le niveau des prix : même si les exigences en délai et qualité perdurent, les prix baissent.

Vous travaillez dans un contexte très concurrentiel !

La Savoie est depuis toujours une terre d’accueil des travailleurs étrangers, jusqu’aux Européens de l’Est aujourd’hui. Le bâtiment et les travaux publics ne sont pas délocalisables, mais en Savoie, nos adhérents vivent la délocalisation inverse avec la venue d’entreprises étrangères qui travaillent ici à bas prix dans l’irrespect des règles et des lois. La responsabilité incombe clairement aux maîtres d’ouvrage, depuis le choix de l’entreprise jusqu’aux contrôles sur les chantiers. Il faut aussi prendre conscience des conditions de vie et de travail inacceptables qui sont réservées à certains travailleurs étrangers par leurs employeurs étrangers. Pour régler cette question, nous devons avancer sur l’Europe fiscale et sociale.

Qu’espérez-vous de la première tranche du Lyon-Turin ?

Avec 8,5 milliards d’euros, à raison de 800 millions par an pendant dix ans, pour la première tranche du tunnel de base international à partir de Saint-Martin-la-Porte (1), nous nous attendons, paradoxe, à un chantier déstabilisant. BTP Savoie est membre de la cellule Grand chantier destinée à organiser le marché du travail sur un chantier qui nécessitera 4 000 compagnons afin que nos entreprises ne soient pas déshabillées par ce besoin en main-d’œuvre. Les premiers appels d’offres sont attendus fin 2013 avec un démarrage des travaux en 2014.

PHOTO - 727304.BR.jpg
PHOTO - 727304.BR.jpg - © FBTP SAVOIE

(1) Test géologique de 8 km sur les 57 km de l’ouvrage.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur