En direct

L’Ecoparc catalan va mixer les énergies renouvelables

JEAN LELONG |  le 22/06/2012  |  Pyrénées-OrientalesCollectivités localesFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Pyrénées-Orientales
Collectivités locales
France entière
Valider
PYRÉNÉES-ORIENTALES -

Solaire, éolien, biomasse : le projet d’Ecoparc catalan, porté par l’agglomération Perpignan Méditerranée, vise à combiner différents types d’énergies renouvelables sur un périmètre d’environ 1 500 ha à l’ouest de Perpignan. Avec un objectif ambitieux : couvrir 60 % des besoins énergétiques du territoire (hors tertiaire et industrie). L’essentiel de la production sera assuré par l’éolien.

EDF Energies Nouvelles a été autorisée fin mars à construire un parc de 35 machines d’une puissance totale de 96 MW, ce qui en ferait l’un des plus gros parcs terrestres de France.
Le projet doit toutefois faire l’objet d’un arrêté complémentaire précisant des conditions d’exploitation des éoliennes et visant en particulier à lever les craintes de Météo France quant à l’impact de certaines machines sur le radar météo d’Opoul-Périllos. Les permis de construire font l’objet d’une série de recours. Les responsables de Perpignan Méditerranée espèrent néanmoins voir tourner les premières éoliennes d’ici à deux ans.

Parc photovoltaïque

Deuxième projet : un parc photovoltaïque de 9 ha (4,7 MW) est appelé à couvrir une partie du centre d’enfouissement du col de la Dona, à Calce. La Compagnie du vent, maître d’ouvrage, a obtenu un permis de construire en janvier dernier et attend le résultat de l’appel d’offres lancé par le ministère de l’Ecologie. Cette installation compléterait le dispositif de valorisation du biogaz exploité sur le même site depuis 2007 par Sita (0,87 MW). Le dernier projet consiste à exploiter la chaleur fatale de l’incinérateur de Calce pour alimenter 25 ha de serres agricoles.
La communauté d’agglomération, à l’origine du projet, a lancé une étude de faisabilité dont elle attend les résultats. Restera alors à identifier des groupements de producteurs susceptibles d’engager les investissements nécessaires. L’agglomération mise également sur ces projets pour soutenir la viticulture et développer l’œnotourisme.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur