L’économie mixte offensive, à l’aube des années 20
Les troupes de Jean-Marie Sermier, président de la fédération des entreprises publiques locales, sortent renforcées des épreuves politiques et juridiques de 2019 - © Laurent Miguet

L’économie mixte offensive, à l’aube des années 20

Laurent Miguet |  le 21/01/2020  |  HabitatEPLFrance Logement socialIle-de-France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Habitat
EPL
France
Logement social
Ile-de-France
Ministère de la Cohésion des territoires
Immobilier
Collectivités locales
Réglementation
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Après une année 2019 « difficile au départ, et intéressante à l’arrivée », les entreprises publiques locales abordent les années 2020 avec un moral de vainqueur. Le franchissement du seuil de 1300 adhérents, fin 2019, conforte le président de leur fédération, Jean-Marie Sermier.

Les entreprises publiques locales (EPL) se saisissent de la main tendue par le gouvernement, dans la perspective de la loi [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

L’économie mixte offensive, à l’aube des années 20

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil