En direct

Rafael Rodriguez, DG de Rockwool France. - © Rockwool
Interview

"L'économie circulaire va s'imposer", Rafael Rodriguez, DG France et Europe du sud de Rockwool

Propos recueillis par Adrien Pouthier |  le 06/07/2020  |  EuropeRockwoolPuy-de-DômeIsolationLaine de roche

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Europe
Industrie
Rockwool
Puy-de-Dôme
Isolation
Laine de roche
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Pour le directeur général France du spécialiste de l'isolation en laine de roche, la "recyclabilité" des produits et un mode de production plus vertueux seront les atouts maîtres sur un marché qui sera porté dans les années qui viennent par la rénovation des logements.  

Est-ce que la santé de Rockwool vous a permis de traverser la crise sans trop de dommages ?

D’un point de vue groupe, la diversification géographique de notre société nous a permi d’alléger la pression économique. Mais, l’impact de la pandémie de COVID a été plus fort sur les pays du sud de l’Europe que dans les pays du nord., Nous restons un groupe solide financièrement.


Comment avez-vous traversé la période de confinement et sur quels leviers compter vous appuyer pour faire redémarrer l’activité ?

La priorité a toujours été la sécurité et la santé de nos collaborateurs. Pendant le confinement, Rockwool a pu assurer sa production tout en prenant les mesures nécessaires pour le faire. Cela nous a demandé des adaptations dans nos méthodes de travail et nos organisations, en particulier sur les lignes de fabrication, mais finalement nous avons toujours été capables de livrer nos clients.

L’activité de certains collaborateurs a dû être adaptée à la situation, notamment à travers la digitalisation. Par exemple, nous avons développé des webinaires pour accompagner nos clients à accroitre leurs compétences et expertise en isolation.

L’activité a repris au fur et à mesure dès la mi-mai. Et en juin beaucoup de compagnies ont eu besoin de rattraper le temps perdu ce qui a redonné une dynamique au marché. Elle devrait se poursuivre dans les mois qui viennent. Certains chantiers mettent plus de temps à redémarrer, en particulier les opérations en intérieur ou en milieu occupé.

Pour la reprise, le levier le plus important est le marché de la rénovation et les obligations liées aux certificats d'économies d’énergie.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

"L'économie circulaire va s'imposer", Rafael Rodriguez, DG France et Europe du sud de Rockwool

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur