Profession

L’école d’architecture de Strasbourg porte le drapeau de l’Europe créative

Mots clés : Architecture - Etat et collectivités locales

L’établissement initie un réseau d’échanges entre collectivités et écoles d’Europe sur l’architecture, en droite ligne avec la multiplication de ses partenariats, qui vont du local au très lointain.

L’Ecole nationale supérieure d’architecture de Strasbourg (Ensas) organisera les 22 et 23 février prochains la réunion de lancement d’ un dossier « Europe créative ». Avec une dizaine de collectivités et établissements d’enseignement  d’Allemagne, Suède, Espagne, Irlande, du Portugal et  d’autres pays (le groupe est en cours de constitution complète), elle souhaite donner sa place à l’architecture dans ce programme de stimulation de la créativité de l’Union européenne. « L’objectif consiste à créer un réseau d’échange de chercheurs et acteurs du quotidien sur l’architecture, en réunissant nos spécificités respectives comme l’architecture dans le paysage rural, les travaux sur l’urbanisme et les déplacements, ou la fédération d’acteurs locaux comme nous-mêmes y participons grâce à l’initiative Région Architecture du Grand Est », décrit Jean-François Briand, directeur de l’Ensas. Le dossier de réponse à l’appel à manifestation d’intérêt Europe Créative devra être déposé d’ici à septembre prochain.

Il prolonge les partenariats transfrontaliers, européens et extra-européens que l’école strasbourgeoise a multiplié ces dernières années… et qu’elle compte déployer encore davantage : dans son rapport de l’an dernier, le Haut conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur lui a recommandé de mieux marquer son identité, « et celle-ci, à Strasbourg, est clairement européenne », rappelle le directeur.

 

Jusque dans l’espace

 

Ainsi, une dizaine d’étudiants passent chaque année le double diplôme avec les écoles allemandes de Karlsruhe et Dresde. Un processus similaire est en place depuis 2014 avec l’université chinoise de Tongji, en matière de planification urbaine. Depuis l’an dernier, des cycles d’échanges et des ateliers de travail s’organisent avec une école d’architecture de Mumbai en Inde sur les mobilités dans la ville dense, et avec Saint-Petersbourg (Russie) sur la gestion de l’eau (Rhin et Néva, même combat !) et la reconversion de friches. Un projet d’échanges s’élabore, de plus, avec des partenaires au Vietnam. Les ambitions de l’Ensas dépassent même les terres connues, pourrait-on dire, à en juger par ses travaux sur l’habitat en milieu extrême : mer, milieu polaire et …  station orbitale qui l’associent à l’école d’ingénieurs Ecam et à l’ISU (International Space University), tous deux présents au travers d’une antenne dans l’agglomération strasbourgeoise.

 

Agir local aussi

 

Pour autant, l’Ensas ne néglige pas son environnement immédiat. Consolider les liens avec lui, et pas seulement avec l’université de Strasbourg,  constitue même une « priorité » du directeur en poste depuis l’été dernier. Jean-François Briand a initié les échanges avec l’ENA « pour la diffusion de la culture architecture » aux futurs hauts fonctionnaires, et avec le Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg sur l’interaction entre la muséographie et la conception des bâtiments abritant des collections. Les travaux avec l’Eurométropole de Strasbourg et l’agence d’urbanisme Adeus s’intensifient, autour du thème de la précarité énergétique.

Et comme rien ne remplace le « terrain », une partie des 820 étudiants se met de plus en plus à arpenter les villes, petites ou grandes, d’Alsace (Illzach, Sierentz, Mulhouse…) pour proposer à leurs mairies une vision 2030 ou 2050. « Pour l’instant, nous répondons à la demande au coup par coup, nous n’excluons pas de la devancer en créant une offre plus structurée », indique Jean-François Briand.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X