En direct

L'axe Liane pêche enfin des investisseurs privés

Emmanuelle Lesquel |  le 06/10/2017  |  EntreprisesCollectivités localesEnvironnementPas-de-CalaisPatrimoine

Boulogne-sur-Mer -

940 M€ de CA, 4 030 salariés, 179 sociétés : poids du secteur du matériel de BTP et de manutention dans les Hauts-de-France.

+ de 16 M€ Montant que devrait toucher le Nord grâce à la vente de 11 bâtiments de son patrimoine depuis 2005.

14,5 M€ investis par Lafarge pour transformer une carrière près du Havre en zone de traitement des déchets du Grand Paris.

C'est un gros poisson qui vient de mordre à l'hameçon « Liane » patiemment préparé par la Ville de Boulogne-sur Mer (Pas-de-Calais) et la communauté d'agglomération du Boulonnais (CAB). La prise : un investissement privé de 52 M€ pour la réalisation d'un vaste complexe de thalassothérapie comprenant deux hôtels (3 et 4 étoiles) qui devrait ouvrir dès Pâques 2019 sur le site de l'Eperon en face de l'aquarium Nausicaa.

Le promoteur immobilier VIAE et l'institut de thalassothérapie Prévithal se sont associés pour réaliser ce programme de 220 chambres réparties dans deux bâtiments en forme de paquebot imaginés par l'architecte Gil Bakhtiar. « Tout sera construit en surélévation sur la gare maritime qui ne sera pas démolie. Nous allons nous appuyer sur le patrimoine en le valorisant, en plein cœur de ville », jubile Frédéric Cuvillier, maire de la ville et président de l'agglomération. Cet investissement, qui doit permettre à Boulogne de recevoir un public aisé, est un signal fort des changements à venir. Il montre que le laborieux travail de reconquête des berges de l'estuaire la Liane, démarré en 2010 par l'aménagement de 2 500 m2 de rives, est en train de payer. Dans une dizaine d'années, il devrait être difficile d'imaginer l'état d'abandon dans lequel se trouvait cette zone qui débute sur le port tant les projets en cours modifient son visage.

Foncier urbano-portuaire à reconquérir. « L'ensemble des friches qui se trouvent le long de la Liane est au final une chance pour notre ville maritime dense. Ce foncier urbano-portuaire libre est en effet assez rare pour susciter l'intérêt des investisseurs privés. Depuis sept ans, nous créons les conditions favorisant une évolution exponentielle des projets et de la dynamique de reconquête notamment en travaillant sur la maîtrise du foncier », résume Frédéric Cuvillier. Pour ferrer les investisseurs privés et inverser l'image de la ville, les collectivités n'ont pas lésiné sur les appâts. « Les 30 M€ que nous investissons sur le palais des congrès de 3 000 places qui ouvrira en 2019 vont permettre de générer 100 M€ d'investissements privés dans le secteur du loisir : la thalasso mais aussi un bowling, des espaces de restauration, une serre à papillons ou des résidences hôtelières. Nous avons beaucoup travaillé dans l'ombre et rencontré de nombreux acteurs pour développer ce pôle loisir/détente dont le casino, déjà installé, est un précurseur », note le maire. Il ajoute, satisfait, que de nombreux investisseurs sont d'ores et déjà sur les rangs.

« Nous avons beaucoup travaillé dans l'ombre pour développer ce pôle loisir. » Frédéric Cuvillier, maire de Boulogne-sur-Mer.

Autre appât de choix : Nausicaa, le futur plus grand aquarium pédagogique d'Europe dont l'agrandissement est en cours (58 M€ pour la première tranche, 28 M€ pour la phase conditionnelle). Ce chantier comprend l'aménagement d'une grande promenade urbaine avec terrasses engazonnées et vue sur la mer permettant de relier entre eux tous les centres d'intérêt de l'axe Liane. La Ville a aussi investi 7,8 M€ dans ces travaux de requalification de la promenade qui devraient s'achever au printemps 2018. Juste à côté de Nausicaa, un moyen astucieux a été trouvé pour conforter avec de l'argent privé (40 M€) la falaise qui menaçait de s'effondrer. Un programme baptisé les Terrasses de la falaise est en cours de construction : 176 logements de standing qui feront face à la nouvelle promenade et 1 000 places de stationnement dont 800 pour accueillir les visiteurs de Nausicaa.

Développement du port de plaisance. La collectivité va aussi investir pour développer significativement son port de plaisance avec la construction de 104 anneaux supplémentaires au bassin Napoléon pour 3 M€. Trois groupements ont par ailleurs répondu à l'appel à manifestation d'intérêts « filière nautique » lancé par la CAB afin de susciter des projets d'envergure pour la plaisance avec notamment la construction d'une marina comprenant résidences et commerces.

PHOTO - 9304_586856_k2_k1_1423515.jpg
PHOTO - 9304_586856_k2_k1_1423515.jpg
L'économie de la mer redynamisée

« Criée et gare de marée modernisée. Nous misons sur l'économie bleue. Trente-trois millions d'euros vont être investis en quatre ans sur le port pour renforcer notre compétitivité », insiste Frédéric Cuvillier, le maire de Boulogne-sur-Mer.

Par exemple, la gare routière de marée, dont la moitié du linéaire (450 m) a été cédée au logisticien Stef qui y investit 8 M€, va bénéficier de 2,6 M€ de travaux d'ici à janvier 2019.

Par ailleurs, l'éradication dès cette année de la friche de 7 000 m2 de l'ex-Société de constructions industrielles du Boulonnais profitera à la réparation et à la construction navale qui bénéficiera d'une enveloppe supplémentaire de 14 M€ pour réaliser une cale de radoub de 100 m opérationnelle début 2021.

« Tous ces investissements vont générer au moins 20 M€ de travaux du secteur privé dans l'économie de la mer », se félicite l'ancien ministre des Transports.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur