En direct

L'autoroute blanche s'ouvre sur une nouvelle ère

Claude Thomas |  le 15/09/2017  |  TransportHaute-Savoie

Haute-Savoie -

Les aires de Bonneville Nord et Bonneville Sud, situées sur l'A40, dite « autoroute blanche », vont être remplacées par une nouvelle aire bidirectionnelle qui sera accessible, pour les conducteurs venant de Chamonix, par un pont autoroutier. Le programme s'étendra sur une surface de l'ordre de 1 000 m2 Shon abritant des commerces et des services (boutiques, restauration, salon de détente), des bureaux, des vestiaires et des locaux techniques.

Lignes architecturales fortes. « Nous avons mené un travail de réflexion autour de la topographie du site et nous allons jouer avec le dénivelé du terrain. Le bâtiment, dont les lignes architecturales sont fortes, se fondra dans son environnement », souligne Pierre Loeul, architecte et responsable du pôle maîtrise d'ouvrage au sein de l'Atelier Nomades Architectures, maître d'œuvre de l'opération.

Conçu comme un signal facilitant l'orientation des automobilistes, le bâtiment se prolongera par des terrasses couvertes. Constituée de plaques de zinc, sa vêture réfléchira la lumière du jour tandis que la transparence des espaces commerciaux facilitera les liens entre intérieur et extérieur. Les espaces verts de l'aire mettront en avant la flore montagneuse, avec trois zones distinctes représentant les différents niveaux d'altitude.

Protection de la nature. Le projet intègre un volet environnemental important comprenant la construction d'un mur antibruit protégeant les habitations voisines. Des bassins de rétention d'une capacité totale de 3 400 m3 seront par ailleurs créés pour recueillir les eaux de ruissellement. Le bureau d'études Teréo, spécialiste de la faune et de la flore, est enfin mandaté pour suivre, durant les vingt prochaines années, l'ensemble des installations (gîtes artificiels et nichoirs pour la chouette effraie, hibernacula pour reptiles et amphibiens, prairie humide, mares) réalisées pour protéger la petite faune.

Lancée au printemps 2018 pour une livraison dans le courant de l'année suivante, la construction de la future aire de Bonneville représentera un investissement de 20 millions d'euros répartis entre ATMB (12 millions d'euros pour le pont, les parkings et les giratoires) et Shell (8 millions d'euros pour la station-service et le bâtiment).

PHOTO - 8934_565716_k2_k1_1376491.jpg
PHOTO - 8934_565716_k2_k1_1376491.jpg

Commentaires

L'autoroute blanche s'ouvre sur une nouvelle ère

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX