En direct

L'Atelier Ferret réhabilite le palais des congrès

O. D. |  le 20/10/2017  |  Collectivités localesBâtimentERP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Bâtiment
ERP
Valider
Royan -

Pierre et Venezia Ferret, associés à l'architecte en chef des monuments historiques François Chatillon, vont rendre son architecture initiale à une réalisation de leur père et grand-père. En majeure partie inscrit aux monuments historiques, le palais des congrès de Royan a été conçu dans les années 1950 par Claude Ferret, assisté de Pierre Marmouget et André Courtois. Il appartient au mouvement moderne, avec sa façade suspendue, non porteuse. Une particularité aujourd'hui masquée par un mur- rideau ajouté dans les années 1970. L'Atelier Ferret a été choisi cet été par la mairie de Royan, face à sept autres agences, pour faire sortir ce bâtiment de l'ombre et contribuer à dynamiser l'économie locale.

Panneaux sandwich de Jean Prouvé. A l'avant, les Ferret père et fille ont prévu de déposer le mur-rideau. Vont alors réapparaître les panneaux sandwich en aluminium fabriqués dans les ateliers Maxéville de Jean Prouvé. « Nous allons les déposer, les réhabiliter et les reposer, explique Pierre Ferret. Ceux qui sont abîmés vont être redessinés et refaits. » A l'intérieur, la salle Saintonge sera remise aux normes et réorganisée. « Nous allons travailler sur sa flexibilité, avec des assises escamotables en totalité », précise l'architecte.

C'est surtout le travail sur la partie arrière qui a retenu l'attention de la mairie. « Audacieux et imaginatif », estime Patrick Marengo, maire de Royan. Seule partie du bâtiment non classée, elle était obstruée par un cube en verre. « Nous ne pouvions pas le démolir et nous souhaitions plus de transparence, détaille Pierre Ferret. Nous allons donc percer la façade et créer une entrée pour les personnes à mobilité réduite. » Les deux parties restantes seront traitées avec de l'ETFE et pourraient accueillir de grandes serres. « Il y a une cohérence entre le côté maritime et le côté jardin », s'enthousiasme le maire. Les travaux, décomposés en plusieurs phases, s'étaleront sur six ans. Ils débuteront en janvier 2019 par l'intérieur ; la façade côté océan sera traitée en 2019-2020 et l'arrière dans la foulée.

Maîtrise d'ouvrage : mairie de Royan. Maîtrise d'œuvre : Atelier Ferret (mandataire), François Chatillon (ACMH), Egis (BET), Richard Palmer (béton ancien), Ducks Scéno (scénographie). Coût : 5 M€ HT.

PHOTO - 9536_599842_k2_k1_1452372.jpg
PHOTO - 9536_599842_k2_k1_1452372.jpg - © ATELIER FERRET ARCHITECTURES / FRANÇOIS CHATILLON ARCHITECTE

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur