En direct

L'Association française des villes nouvelles élargit son champ d'action

KARINE GROLLIER |  le 20/02/2004  |  AménagementAssociationsCollectivités localesSeine-et-MarneHauts-de-Seine

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aménagement
Associations
Collectivités locales
Seine-et-Marne
Hauts-de-Seine
Seine-Saint-Denis
Val-d'Oise
Bouches-du-Rhône
Marne
Architecture
Valider

L'Association française des villes nouvelles (AFVN) a décidé, en décembre dernier, de devenir l'Association française du développement urbain (AFDU). Elle a désormais pour vocation de devenir un lieu d'échange transversal sur les réflexions et pratiques de l'urbanisme. Depuis sa création en 1981, l'AFVN a vécu au rythme de l'évolution des villes nouvelles construites afin d'éviter le développement en « tâches d'huile » des grandes agglomérations. « Nous avons joué un rôle de lobbying auprès des pouvoirs publics tout au long de cette période et notamment lors de l'élaboration de la loi du 13 juillet 1983 », rappelle Jean-Jacques Fournier, président de l'association de 1981 à janvier 2004, par ailleurs maire de Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne) et président du Syndicat d'agglomération nouvelle (SAN) de Sénart.

A l'heure où les villes nouvelles ont atteint leurs objectifs en termes de logements, d'équipements, d'emplois et d'équilibre financier, la nouvelle AFDU conserve l'atout d'un réseau solide : 350 adhérents dont la moitié composée de personnes morales.

Quatre opérations

Grâce à la présence de trois collèges en son sein - élus, bureaux d'études privés et organismes publics (service des collectivités locales, services de l'Etat, etc.) - l'AFDU est susceptible de créer des ponts entre des milieux qui communiquent peu hors du cadre de projets particuliers. Son terrain d'action s'élargit pour l'instant à quatre opérations dans lesquelles l'Etat est impliqué par le biais d'établissements publics d'aménagement : Seine-Arche à Nanterre, Plaine de France (plus de 30communes de Seine-Saint-Denis et du Val-d'Oise), Euroméditerranée à Marseille et le Mantois-Seine-Aval à Mantes-en-Yvelines.

Ce changement de vocation est relayé par un nouveau conseil d'administration dont Daniel Vachez, maire de Noisiel (Seine-et-Marne) et vice-président du SAN de Marne-la-Vallée/Val-Maubuée, assure la présidence depuis janvier 2004. Il est assisté de deux vice-présidents : Jean-Paul Dufay, directeur général de l'EPA de Sénart, ancien directeur de l'Iaurif, et l'architecte Michel Macary (agence SCAU), également président de l'association Architecture et maîtres d'ouvrage (AMO). La réussite de l'association dépendra désormais de sa capacité à animer la réflexion et à rassembler autour d'elle les professionnels par le biais de conférences, de débats et de publications.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur