L'Actu

L’Association européenne des Places de Marché met en place ses commissions de travail

L’Association Européenne des Places de Marché (AEPDM) compte aujourd’hui une cinquantaine de membres actifs : Achatpro, Andersen, Answork, Avisium, Business Village, Commerce One, Double Trade, FranceBTP, HiTechPros, Ilog, IPS Distribution, Mondus, PackinLine, Synerdeal, Vamedis, Solucom, Gaz de France, etc.
Pour répondre aux préoccupations de ses adhérents, l’AEPDM s’est fixée un programme de travail qui se concrétise par 4 commissions de travail. Espaces de réflexion et d’échanges, ces commissions agiront concrètement dans l’intérêt de l’ensemble des acteurs du BtoB.

Commission « Charte de déontologie », coordonnée par Pascal Prévot, consultant
Les places de marché sont confrontées à un manque de confiance de la part des utilisateurs non encore convaincus par la sécurité des transactions qu’ils y effectuent et la confidentialité des plates-formes dont ils ne connaissent pas les opérateurs. L’objectif de cette commission est de rédiger une charte de déontologie, qui abordera notamment la confidentialité des données et des échanges, la sécurisation des transactions et des flux, les contrats-types passés entre la place de marché, ses fournisseurs et ses clients, les règles d’arbitrage des litiges éventuels, les normes et les standards utilisés par les opérateurs. Les opérateurs de places de marché pourront ainsi choisir de se conformer à cette charte et bénéficieront dans ce cas du label associé. L’ensemble des membres de l’AEPDM s’engagera à respecter cette charte qui deviendra une condition d’adhésion à l’association.

Commission « Modèles Economiques » coordonnée par Patrick Navarro, Directeur Général de Commerce One France
De très nombreux modèles économiques, tantôt basés sur des abonnements, des coûts fixes ou des commissions, sont apparus. L’objectif de cette commission est de compiler l’ensemble des modèles économiques utilisés par les opérateurs de places de marché, d’en tirer des règles de fonctionnement, et de mettre en place un baromètre des modèles économiques. La structure de revenus et de coûts de fonctionnement sera également analysée. A terme, les chiffres fournis par cette commission permettront à de nouvelles places de marché de définir leur business plan en se basant sur ces études.

Commission « e-procurement » coordonnée par Hubert d’Hondt, associé Andersen, et trésorier de l’AEPDM
L’objectif de cette commission est d’analyser les facteurs clefs de succès et les risques d’un projet de e-procurement. En se basant sur des expériences d’utilisateurs, les meilleures pratiques en matière de méthodologie, de choix d’outils et de mise en place de e-procurement seront recensées et définies.

Commission « Système d’Information », travaux coordonnés par Philippe Nieuwbourg, président de l’AEPDM
Mettre en place une place de marché nécessite la construction d’un système d’information ouvert, composé de modules fonctionnels, et connecté en amont au système d’information des fournisseurs, en aval au système d’information des clients. L’objectif de cette commission est de recenser les offres du marché en matière de progiciels et de les comparer. Un autre objectif est de fournir aux utilisateurs un guide méthodologique de choix des modules qui composeront leur système de transaction BtoB.

Par ailleurs, l’AEPDM travaille actuellement à la constitution d’un annuaire européen des places de marché à paraître en avril prochain. Disponible sous format papier et sur le Web, cet annuaire recensera plusieurs centaines de places de marché en Europe, par secteur d’activité, ainsi que plus d’une centaine de fournisseurs de solutions informatiques et de conseil. La rubrique « L’essentiel des places de marché » dressera un état de l’art sous forme de fiches pratiques, résultats d’études, témoignages, chiffres clés, etc.

Focus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X