En direct

L’Association des acheteurs publics incite les agents à faire des achats durables à leur niveau
Jean-Marie Héron, président de l'AAP - © ©

L’Association des acheteurs publics incite les agents à faire des achats durables à leur niveau

Nohmana Khalid |  le 23/12/2014  |  EnvironnementRéglementationEuropeSantéTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Commande publique
Environnement
Réglementation
Europe
Santé
Technique
Valider

L’Association des acheteurs publics (AAP) s’est prononcée sur le Plan national d’action pour des achats publics durables (PNAAPD) en cours de révision. Pour elle, ce plan d’action n’est pas indispensable aux acheteurs publics pour développer la pratique de l’achat durable et le recours aux clauses sociales et environnementales.

Le Plan national d’action pour des achats publics durables (PNAAPD), tant attendu des acteurs de la commande publique, ne mérite pas tant d’impatience selon l’Association des acheteurs publics (AAP) ! Celle-ci a pris position sur le sujet lorsque son président, Jean-Marie Héron a dévoilé un guide pratique sur l’achat public durable le 12 décembre dernier.

Un plan d’action nécessaire, mais pas indispensable

Pour Alain Bénard, vice-président de l’AAP, « ce plan fait partie des évolutions, cependant il ne doit pas susciter une attente importante de la part de l’acheteur public pour poursuivre ses travaux entrepris en matière d’achat public durable ». D’autant plus que ce plan peine à sortir. « Il est nécessaire ; il viendra en son temps et en son heure, mais il n’est pas un élément indispensable aujourd’hui », affirme-t-il. Ainsi, « il convient pour l’acheteur d’agir dès à présent en s’attaquant au sujet avec sa vision et ses propres propositions ». L’AAP estime que son guide pratico-pratique relatif à l’achat public durable « va justement permettre aux collectivités, notamment aux petites communes, de s’inscrire d’ores et déjà dans ce plan d’action ». Ce guide serait alors un outil à disposition des agents territoriaux pour faire des propositions à leurs élus.

L’association propose d’aider Bercy dans ses travaux

Par ailleurs, le président de l'AAP en a profité pour rappeler que le groupe d’étude des marchés développement durable (GEM-DD), mis en place par l’Observatoire économique de l’achat public (OEAP), met actuellement à jour son guide relatif aux produits et prestations d’entretien des espaces verts, et son guide sur les achats publics issus du commerce équitable (lire notre article). Ces documents très consultés, notamment par les acheteurs des petites collectivités, constituent la doctrine officielle de la Direction des affaires juridiques. L’AAP propose à l’OEAP de participer à ces travaux « de longue haleine ».

Le GEM-DD va également lancer des réflexions sur le coût global et l’analyse du cycle de vie des produits. L’AAP a ainsi rappelé son engagement sur ces thématiques. « Depuis de nombreuses années, nous invitons les acheteurs publics à réfléchir en terme de coût global dans les achats, ce thème ayant été l’un de nos premiers chantiers il y a 22 ans ». L’AAP a annoncé sa disponibilité pour réfléchir avec Bercy sur le sujet et faire des propositions.

Commentaires

L’Association des acheteurs publics incite les agents à faire des achats durables à leur niveau

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Exécution des marchés publics

Exécution des marchés publics

Date de parution : 11/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 11/2019

Voir

Précis du droit de la commande publique

Précis du droit de la commande publique

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur