L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 2

L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 2

Propos recueillis par Laurent Duguet |  le 26/03/2020  |  MaintenanceCoronavirusRhôneHérault

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Maintenance
Coronavirus
Rhône
Hérault
Valider

Le Moniteur des Artisans, durant toute la période de crise sanitaire, suit plusieurs artisans pour raconter leur quotidien, en confinement ou sur les chantiers. Nous suivons aujourd'hui deux professionnels, Yves Roubi et Philippe Toulon, qui s’organisent progressivement pour maintenir un service de dépannage d’urgence.

Plombier implanté à Lyon depuis 1992, 3e génération d’une famille d’artisans, Yves Roubi n’a toujours pas digéré la déclaration de Muriel Pénicaud sur le « manque de civisme » des entreprises du BTP : « Une heure après la déclaration du chef de l’Etat, j’ai arrêté mes  deux compagnons et l’activité de production. Ca fait 20 ans qu’ils sont dans l’entreprise et rien ne vaut la protection de leur santé. Je continue seul, pour les dépannages d’urgence ».

Sur le même sujet L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 1

Philippe Toulon, implanté à Castries, dans l’Hérault, a aussi arrêté l’activité de ses activités de chauffage sanitaire tournées vers le secteur tertiaire et auprès des collectivités. Seule Vestale Maintenance, dont il est gérant, avec un effectif de deux salariés, est sur le pied de guerre : « Depuis mercredi 18 mars, nos techniciens, à raison d’un rotation hebdomadaire, sont en astreinte 7 jours sur 7, 24 h/24h, contre 12h/24h en temps normal. Ils ont été formés aux gestes barrières (masques, gel hydroalcoolique, gants, lunettes) et se déplacent seuls en véhicule. Ils sont complétés par deux plombiers volontaires, de ma société Enersol (10 salariés). Pour l’instant, ils n’ont encore reçu aucun appel sur le numéro d’astreinte pour une fuite d’eau, de gaz, une rupture de canalisation, etc. ».

De son côté, le plombier lyonnais est intervenu, ganté et masqué, à plusieurs reprises : « Jeudi dernier, c’était pour un chauffe-eau mural à remplacer, mercredi pour un chauffe-eau dans un sous-sol et pour un tabouret d’évacuation bouché en extérieur, détaille Yves Roubi. Quand je rentre dans le logement, les clients sont dans une pièce à côté. Au total, ces dépannages représentent à peine 10 % de mon CA habituel ».

« Drive » chez les fournisseurs


Pour répondre à ces urgence, encore faut-il pouvoir continuer à se fournir : « Il nous reste 10 masques FFP2, indique Philippe Toulon. Nous en avons commandé à cartouche, ce qui permettra plus d’aisance aux techniciens. Par ailleurs, nous avons fait le tour de nos fournisseurs qui restent ouvert uniquement en drive et nous permettent ainsi de récupérer le matériel de remplacement nécessaires pour nos interventions ». à Lyon, Yves Roubi confirme cette procédure : « Les fournisseurs travaillent en mode « drive » et nous n’avons pas accès au magasin. Les commandes sont passées soit par mail soit en direct et déposées dans palettes confinées devant leur portail ».

Commentaires

L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 2

Votre e-mail ne sera pas publié

Greg

29/03/2020 08h:20

Bonjour Vous avez de la chance moi je suis à mon compte depuis 2007 et 2 salariés sur les 2 1 seul voudrait bien l’autre pas malgré les mesures de protections que j’ai mis en place. Alors je suis seul à faire les dépannages urgents et je ne sais même pas si l’état va réellement nous indemniser quand on entend cette pouf de ministre dire que les artisans profitent du système. Quelle vienne travailler avec nous pendant 1 semaine et elle verra bien si c’est facile de respecter les distances de sécurité quand on doit porter des charges lourde. Quelle honte se gouvernement de jeune trou du cul sortie de nul part.

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur