En direct

L’arrêté « mode d’emploi » du portail de facturation électronique obligatoire est paru
Les entités publiques doivent paramétrer la solution Chorus Pro - © © AIFE - Chorus Pro

L’arrêté « mode d’emploi » du portail de facturation électronique obligatoire est paru

Sophie d’Auzon |  le 15/12/2016  |  Exécution du marchéChorusProEntreprisesRéglementationRéglementation des marchés privés

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Commande publique
Exécution du marché
ChorusPro
Entreprises
Réglementation
Réglementation des marchés privés
Réglementation des marchés publics
Valider

Les modalités de transmission des factures au secteur public via « Chorus pro » sont définies par un arrêté paru au « Journal officiel » du 15 décembre.

A partir du 1er janvier 2017, les collectivités territoriales et les établissements publics devront accepter les factures dématérialisées (l’Etat étant déjà soumis à cette obligation depuis 2012). Les grandes entreprises et les fournisseurs publics devront, eux, transmettre leurs factures sous la forme électronique à compter de cette même date – les entreprises plus petites seront soumises à cette obligation ultérieurement, selon un calendrier échelonné. Et tout cela devra se faire via un portail unique et gratuit, Chorus pro. Un arrêté du 9 décembre vient de paraître, complétant les dispositions du décret n° 2016-1478 du 2 novembre 2016 relatif au développement de la facturation électronique. Il détaille les trois modes entre lesquels l’entreprise titulaire du marché public ou le sous-traitant admis au paiement direct doit choisir pour transmettre ses factures :
- Le mode « flux » (transmission automatisée de manière univoque entre le système d'information de l'émetteur ou de son tiers de télétransmission et Chorus Pro) ;
- Le mode « portail » (saisie manuelle des éléments de facturation, ou dépôt de la facture dans un format autorisé) ;
- Le mode « service » (reposant sur l'implémentation dans le système d'information de l’émetteur de l'appel aux services mis à disposition par Chorus Pro).
Des modalités particulières sont prévues lorsque le fournisseur émetteur de facture est une collectivité publique dont la comptabilité est gérée par l'application Hélios – c’est alors Hélios qui versera les factures dans Chorus Pro.

De même, la personne publique destinataire des factures a le choix entre les trois modes de transmission pour recevoir les factures via Chorus Pro. Une exception, l’Etat, qui ne pourra utiliser que le mode « flux » pour réceptionner ces documents électroniques.

Enfin, l’arrêté du 9 décembre liste les informations relatives à la vie de leurs factures qui seront mises à disposition des émetteurs sur le portail : les entreprises pourront ainsi voir par exemple si la facture a fait l’objet d’un rejet ou si un ordre de virement a été effectué.

 

Arrêté du 9 décembre 2016 relatif au développement de la facturation électronique (NOR: ECFM1627978A)

Commentaires

L’arrêté « mode d’emploi » du portail de facturation électronique obligatoire est paru

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Précis du droit de la commande publique

Précis du droit de la commande publique

Date de parution : 10/2019

Voir

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Date de parution : 09/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur