L’arrêt des chantiers en 2020 a pénalisé le transport fluvial
- © ©LouisFerdinand - stock.adobe.com

L’arrêt des chantiers en 2020 a pénalisé le transport fluvial

Guillaume Fedele |  le 02/03/2021  |  Transport fluvialFrance VNF

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Transport fluvial
France
VNF
Valider

Le transport fluvial des matériaux de construction a baissé de -11,8% en volumes.

Voies navigables de France (VNF) vient de publier ses chiffres pour l’exercice 2020. Et ils sont en baisse. Au total, 50,4 millions de tonnes ont été transportées contre 56,3 millions en 2019, année qui avait été marquée par une forte croissance du transport fluvial. Soit un recul de -10,6 % sur un an. La raison : le transport de matériaux de construction.

Sur le même sujet La construction premier utilisateur du transport fluvial

En deçà de 2018 pour les matériaux

En effet, depuis plusieurs années, le principal utilisateur du mode fluvial est la filière des matériaux de construction. Et sur l’année 2020, elle a connu une baisse de trafic de -10,8 % en tonnes-kilométriques (2,3 milliards de t-km) et de -11,8 % en volume (22,5 millions de tonnes transportées) et retrouve un niveau légèrement plus bas qu'en 2018. D’après VNF, "la reprise constatée au deuxième semestre (+6,5% en t-km) ne permet pas de compenser l’effet négatif du premier confinement et de l’arrêt total des chantiers (-46,5% en t-km sur cette période)".

Sur le même sujet La construction premier utilisateur du transport fluvial

Commentaires

L’arrêt des chantiers en 2020 a pénalisé le transport fluvial

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil