En direct

L’architecture, moteur franco-allemand

Laurent miguet |  le 26/04/2013  |  Bas-RhinArchitectureEuropeInternationalParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bas-Rhin
Architecture
Europe
International
Paris
France entière
Valider
Exposition -

Avec une exposition présentée jusqu’au 21 juillet à Strasbourg, l’architecture s’invite au programme du cinquantenaire du traité de l’Elysée qui a scellé la réconciliation franco-allemande en 1963.

«Jusqu’ici, l’architecture a constitué un maillon manquant dans les grandes expositions qui ont démontré les influences culturelles réciproques de la France et de l’Allemagne. L’exposition Interférences vient combler ce vide. » L’objectif ainsi formulé par Estelle Pietrzyk, directrice du Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg (MAMCS), s’appuie sur deux exemples phares dans les domaines de la peinture et des Arts décoratifs (« Paris-Berlin 1900-1933 », et « Marianne et Germania »). Inscrite dans la programmation du cinquantenaire du traité de l’Elysée, « Interférences » est l’exposition d’architecture la plus importante jamais montée à Strasbourg (1).

500 pièces hétérogènes

Les deux commissaires associés au projet, le Français Jean-Louis Cohen, professeur à New York et historien de l’architecture, et l’Allemand Hartmut Frank, professeur d’histoire de l’architecture à Hambourg, ont porté cette ambition européenne en rassemblant 500 pièces - tableaux, maquettes de toutes tailles, plans, archives scannées… - qui illustrent les relations et influences entre les deux pays. Pour la scénographie, le MAMCS a mobilisé l’architecte Béatrice Jullien, de l’agence Frenak Jullien, qui a su trouver une cohérence et donner du sens à l’agencement de ces 500 pièces hétérogènes. Aucun cloisonnement ne vient rompre les neuf séquences chronologiques réparties dans 600 m 2 : « Dès l’entrée de l’exposition, les visiteurs peuvent apercevoir l’avenir », annonce Estelle Pietrzyk.
Heureux hasard du calendrier, l’exposition apporte des arguments strasbourgeois solides au dossier de candidature du quartier allemand de la Neustadt au Patrimoine mondial de l’humanité. « Ces deux événements, portés par les mêmes experts scientifiques, nous incitent à relire notre propre histoire urbaine et à revaloriser un patrimoine longtemps négligé à Strasbourg où, jusque dans les années 1970, circulait l’idée de démolir le palais du Rhin, construit pour l’empereur Guillaume II », rappelle Daniel Payot, adjoint au maire de Strasbourg chargé de la Culture.

PHOTO - 711937.BR.jpg
PHOTO - 711937.BR.jpg - © Fonds L. Jaussely. Académie d’architecture/Cité de l’architecture et du patrimoine/Archives d’architecture du XXe siècle.
PHOTO - 711939.BR.jpg
PHOTO - 711939.BR.jpg - © saai/Südwestdeutsches Archiv für Architektur und Ingenieurbau, Karlsruher Institut für Technologie (KIT)
PHOTO - 711938.BR.jpg
PHOTO - 711938.BR.jpg - © FRANçOIS ROSSET
L' expert - « Des interférences toujours intenses »

« La culture décentralisée allemande a marqué les architectes français, grâce aux grandes expositions de Stuttgart, Berlin ou Paris qui ont ponctué le XX e siècle. A l’inverse, le modèle hexagonal des Beaux-Arts et des écoles d’ingénieur a influencé l’enseignement de l’architecture en Allemagne. L’exposition illustre ces interférences avec des pièces de toutes dimensions, parfois saisissantes : je pense aux maquettes originales du plan de Strasbourg, développées sous l’occupation nazie, ou à celles des projets français pour Sarrelouis, dans les années qui ont suivi.
Ces interférences se poursuivent au XXI e siècle : l’exercice transfrontalier et binational n’a jamais atteint une telle intensité, même si, le plus souvent, les échanges se déroulent en langue anglaise. »

(1)« Interférences/Interferenzen. Architecture. Allemagne-France, 1800-2000 », jusqu’au 21 juillet 2013. Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg. Site : www.strasbourg.musees.eu.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur