En direct

L'appli web qui dématérialise les recruteurs

JULIE NICOLAS |  le 24/08/2018  |  Recrutement BTP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Numérique
Recrutement BTP
Valider

Entretien d'embauche -

« Bonjour, je m'appelle Zara. Vous allez passer avec moi cette première étape de sélection pour le poste de conducteur de travaux… » L'entretien d'embauche semble classique. En réalité, il est mené par une recruteuse virtuelle et utilise les technologies cognitives pour réaliser une présélection à grande échelle. « Nous avons mis un an pour développer la Digital Room », explique Raoul Mattei, directeur général d'Experis, filiale du groupe Manpower. L'objectif est de récupérer des informations pertinentes en quinze à vingt minutes. Si la version physique, la « bubble », est utilisée dans les salons professionnels depuis janvier, l'entretien peut aussi être réalisé en ligne depuis mai dernier. Les candidats se connectent alors depuis leur ordinateur personnel équipé d'une webcam et d'un micro.

L'interview se déroule en plusieurs étapes : présentation du poste, questions ouvertes, test de personnalité et vérification de la motivation. A la fin, le candidat reçoit un rapport avec ses résultats. « La nature des entretiens dépend des besoins des recruteurs, pour lesquels les questions, les tests et les critères de sélection sont paramétrables à l'envi, ou presque », poursuit Raoul Mattei.

L'outil en ligne utilise des technologies cognitives.

Champ lexical. L'analyse des réponses aux questions repose sur la captation de mots-clés. Plus le champ lexical de la construction sera présent dans le discours, par exemple, et plus le candidat sera jugé comme « sachant ». Le recours aux technologies cognitives comme Watson, d'IBM, ou celles de Google et de Microsoft, permet de « quantifier » le nombre de sourires, par exemple. Cette interview peut aussi servir à valider la maîtrise de compétences incontournables telles que la lecture et la compréhension des consignes de sécurité, ou le repérage sur un plan. L'outil possède en outre un avantage : il ne peut être discriminatoire. Mais il ne constitue qu'une étape dans le recrutement, qui se poursuit par un deuxième entretien… avec un humain, cette fois.

PHOTO - 14603_880478_k2_k1_2067703.jpg
La "Digital Room" est installée dans les salons professionnels pour y mener des entretiens d'embauche virtuels. - © VIVA TECHNOLOGY
PHOTO - 14603_880478_k3_k1_2067704.jpg
La recruteuse "avatar" pose des questions au candidat pendant 15 à 20 minutes - © MANPOWERGROUP

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur