En direct

L’Anru nomme les 27 premiers lauréats de son programme
- © SYLVAIN GOURAUD

L’Anru nomme les 27 premiers lauréats de son programme "quartiers fertiles"

Anaïs Divoux |  le 08/12/2020  |  France AnruAgriculture urbaineIle-de-France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Anru
Agriculture urbaine
Ile-de-France
Vie du BTP
Valider

Le programme national lancé par l’Anru et ses partenaires (le ministère de l’Agriculture et de l’alimentation, le SGPI, la Banque des territoires et l’Ademe), « Quartiers fertiles », qui vise à accélérer la végétalisation des villes, connaît les 27 lauréats de sa première vague. Au total, 100 villes seront sélectionnées en trois à quatre vagues.

« Bravo aux 27 premiers lauréats qui ont fait preuve d’ambition dans leurs projets », s’est enthousiasmé Olivier Klein, président de l’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine) le 7 décembre lors du dévoilement des résultats de la première vague de l’appel à projets "Quartiers fertiles", lancé le 5 février 2020.

Cet appel à candidatures vise à créer 100 quartiers développant l’agriculture urbaine dans des projets de renouvellement urbain.

Julien Denormandie, ancien ministre du logement et désormais ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la Ville et Olivier Klein, président de l’Anru, ont choisi la ferme urbaine Zone sensible, à Saint Denis (93) pour ce bilan d’étape.

Selon Nadia Hai, cette démarche écologique permettrait : «  de nourrir les villes en respectant des circuits courts, d’encourager l’agriculture de qualité, de créer des emplois et de donner accès à une alimentation plus saine ».

Dans des quartiers d’intérêt national ou régional du NPNRU, une visée prioritairement productive et marchande (création d’emplois) a conditionné la sélection des projets portés ou soutenus par des collectivités partenaires de l’Anru.


Une ancienne friche et un toit terrasse transformés en quartiers fertiles


Parmi ces 27 lauréats, répartis à travers la France, 8 se situent en région parisienne.

A l’Ile-saint-Denis (93) par exemple, le projet Lil'Ô, pôle d'activité écologique et citoyenne de 3,6 hectares, situé au cœur de la zone Natura 2000, est né de la volonté commune des acteurs du territoire de réhabiliter une ancienne friche industrielle longtemps utilisée comme lieu de stockage de remblais, puis comme site industriel pour la voirie et le BTP.

Ce projet de renaturation et de restauration de la biodiversité se distingue par 3 activités dominantes : l’horticulture urbaine, la fabrication de substrats fertiles et la recherche scientifique en particulier sur les sols pollués. Cette mission a été confiée à l'Association Halage, basée à l'Île-Saint-Denis.

Autre exemple, aux Mureaux, dans les Yvelines (78), la foncière de Watou ambitionne de transformer le toit terrasse (13 500 m²) du centre commercial Espace en catalyseur d’activités au service du territoire. La toiture s’articulera autour de différents espaces à usages mixtes, interconnectés et modulés selon les besoins dont une ferme urbaine de 5000 à 7000 m².


34 millions d’euros en faveur de l’agriculture urbaine


Un budget conséquent est dédié au développement de l’agriculture urbaine : 21 millions d'euros ont précédemment été dégagés en faveur de cet appel à projets, somme à laquelle viennent s’ajouter les 13 millions d’euros alloués par France relance pour financer le développement d’une agriculture au bénéfice d’une population particulièrement impactée par la crise sanitaire.

Pour cette première phase de l’appel à projets, les 27 lauréats se partageront plus de 8 millions d’euros pour mener à bien leurs projets.

Une deuxième vague de sélection, clôturée le 16 novembre dernier, a permis de recevoir 61 nouvelles candidatures actuellement en instruction. Une troisième promotion est programmée pour le printemps 2021 afin de permettre notamment aux nouveaux exécutifs municipaux et intercommunaux renouvelés de s’inscrire dans cette démarche.

Commentaires

L’Anru nomme les 27 premiers lauréats de son programme "quartiers fertiles"

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil