Immobilier

L’Anru lance un AMI sur l’innovation

Mots clés : Innovations - Urbanisme - aménagement urbain

Les porteurs de projets des 200 quartiers d’intérêt national concernés par l’Anru 2 ont jusqu’au 16 mai pour candidater à l’appel à manifestation d’intérêt lancé par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine. Objectif : développer l’innovation dans les quartiers.

L’agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) lance Anru +, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) à destination des quartiers bénéficiant du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU ou Anru 2), et plus particulièrement, des 200 quartiers d’intérêt national, qui concentrent la majorité du budget du NPNRU. Objectif de cet AMI ? Développer l’innovation urbaine et sociale. « Les quartiers sélectionnés bénéficieront d’un effet vitrine et d’un budget rallongé », indique Patrick Kanner, ministre de la Ville, dans le cadre de la journée « Rencontres Innovation » organisée mardi 14 mars par l’Anru.

Quinze à vingt projets seront sélectionnés (voir encadré pour les modalités de candidature). Et les solutions développées dans les quartiers sélectionnés, « devront être modélisables afin d’inventer de nouvelles solutions applicables sur l’ensemble du territoire national », poursuit Patrick Kanner. L’AMI vise également, « à créer des partenariats avec des opérateurs qui n’ont pas forcément l’habitude d’intervenir dans les quartiers Anru », lance Nicolas Grivel, directeur général de l’Anru.

Le lancement de cet AMI confirme l’enveloppe de 50 millions d’euros accordées à l’Anru dans le cadre du troisième programme d’investissements d’avenir (PIA 3). Pour autant, l’Agence ne communique pas sur le budget précis alloué à la démarche et les enveloppes qui pourront être distribuées aux lauréats. « Anru + mobilise des moyens issus du NPNRU et des PIA, indique Nicolas Grivel. Cette démarche s’inscrit plus dans le qualitatif que le quantitatif ».

 

En savoir plus

Comment candidater à l’AMI ?

Le dossier de candidature du porteur de projet (EPCI, communes et institutions, dotées de la compétence urbanisme ou aménagement) doit être adressé au plus tard le 12 mai 2017 par voie électronique (anru+@anru.fr) en précisant dans l’objet du message que le volet « Investir dans les quartiers » est concerné. Le dossier (10 pages maximum) est également envoyé par voie postale (lettre recommandée avec accusé de réception) à l’Anru (69 bis rue de Vaugirard, 75 006 Paris).

Plus d’informations ici.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X