En direct

L’Anru et la FFB s’engagent pour l’emploi dans les « quartiers »
La charte signée le 29 septembre vise à mettre en relation les acteurs de l'emploi et de l'insertion avec des entreprises accompagnant des publics pouvant intégrer l’opération « 15 000 jeunes talents bâtisseurs ». - © ©Lsantilli - stock.adobe.com

L’Anru et la FFB s’engagent pour l’emploi dans les « quartiers »

C.G. |  le 29/09/2021  |  France Emploi BTPAnruFFBClause d’insertion

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Emploi BTP
Anru
FFB
Clause d’insertion
Ressources humaines
Vie du BTP
Valider

La FFB et l’Anru ont signé, le 29 septembre, une charte d’engagement pour l’emploi et l’insertion dans les quartiers prioritaires de la ville. Objectif : sensibiliser les maîtres d’ouvrage et les entreprises locales à la possibilité de compter des « jeunes talents bâtisseurs » issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville, dans le cadre des objectifs d’insertion du Programme national de renouvellement urbain.

L’opération des « 15 000 jeunes talents bâtisseurs » de la FFB continue de monter en charge. La fédération a signé le 29 septembre, avec l’Anru, une charte d’engagement pour l’emploi et l’insertion dans les quartiers prioritaires de la ville.

« L’emploi constitue encore et toujours une priorité pour les entreprises du bâtiment, appuie Olivier Salleron, son président. La tendance 2021 en témoigne, malgré une activité encore à la peine. Nous souhaitons que de nombreux talents rejoignent notre secteur d’activité, car les opportunités et les évolutions de carrière sont multiples sur tous les territoires. »

 

Donner plus de visibilité aux entreprises locales

 

La vocation de la charte : sensibiliser les maîtres d’ouvrage, en lien avec la structure chargée du suivi de l’insertion, à la possibilité de compter des « jeunes talents bâtisseurs » issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville, dans le cadre des objectifs d’insertion du Programme national de renouvellement urbain.

«Il s’agit en outre, dans une logique de facilitation, de donner aux entreprises locales une visibilité sur les chantiers de renouvellement urbain qui vont se réaliser, mais aussi de faire en sorte que l’appareil de formation pour accompagner ces publics suive», ajoute Nicolas Grivel, directeur général de l’Anru.

Le texte vise enfin à sensibiliser les acteurs de l’insertion et de l’emploi à la démarche de la FFB, et à les mettre en relation avec des entreprises accompagnant des publics pouvant intégrer l’opération « 15 000 jeunes talents bâtisseurs ».

Commentaires

L’Anru et la FFB s’engagent pour l’emploi dans les « quartiers »

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil