En direct

L'ancien musée Guimet entame un pas de deux
Au coeur du bâtiment, une salle de 1 000 m2 coiffée d’une verrière accueillera une scène et des gradins. - © ATELIERS D' ARCHITECTES PIERRE HEBBELINCK ET HART BERTELOOT AAT

L'ancien musée Guimet entame un pas de deux

EMMANUELLE N'HAUX |  le 12/10/2018  |  RhôneArchitectureMusée

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Rhône
Culture
Architecture
Musée
Valider

Lyon -

La reconversion du musée Guimet, dans le 6e arrondissement, en Ateliers de la danse s'annonce comme l'un des projets culturels phares de Lyon. Fermé en 2007, ce lieu dessiné par l'architecte Jules Chatron fut tour à tour musée des Religions, Palais des glaces, puis Muséum d'histoire naturelle. « Nous avions besoin d'un lieu de création, d'un lieu qui complète la Maison et la Biennale de la danse », explique le maire (démissionnaire) Georges Képénékian. Avec pour ambition de faire de Lyon la capitale mondiale de l'art chorégraphique.

C'est la proposition des architectes Pierre Hebbelinck (Liège) et de l'agence lilloise Hart Berteloot AAT qui a été retenue pour métamorphoser le site qui abritera également le service archéologique de la Ville. Ce dernier occupera les sous-sols (pour les réserves) et le rez-de-chaussée du bâtiment. Les Ateliers de la danse seront, eux, logés dans les étages supérieurs.

Préserver l'histoire du lieu. Particulier par sa forme trapézoïdale, le bâtiment abrite en son cœur une vaste salle de 1 000 m2 coiffée d'une verrière qui sera entièrement restaurée et dotée d'un système d'éclairage artificiel capable de reproduire la lumière naturelle. « Dans ce volume, nous installerons une scène et des gradins qui pourront accueillir jusqu'à 500 spectateurs », indique les concepteurs. Dans la continuité de l'aile Guimet, une extension contemporaine accueillera un studio de création, ouvert sur l'extérieur grâce à une façade vitrée.

Au deuxième étage, deux autres studios seront également créés ainsi qu'un foyer avec espace de restauration, ouvert sur la ville et accessible les soirs de spectacles. Quant au dernier étage, il abritera les bureaux de l'administration, les studios de montage et le numérique. Des passerelles métalliques seront ajoutées pour servir de support technique à la salle (éclairage, vidéo, etc. ).

Le coût total de ce projet s'élève à 26 M€ TTC (dont 15 M€ HT pour les travaux). Il bénéficie du soutien financier de l'Etat à hauteur de 4,5 M€ HT et de la région Auvergne Rhône-Alpes pour un montant de 1 M€ HT. L'ouverture des Ateliers de la danse est attendue pour la fin 2021.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur