En direct

L’ancien ministère de la Marine marchande remis à flot
Dans le 7ème arrondissement de Paris, les bâtiments Fontenoy et Ségur, construits au début des années 1930, font l'objet d'une réhabilitation d'ampleur. - © © Vinci

L’ancien ministère de la Marine marchande remis à flot

Anthony Laurent |  le 19/01/2016  |  EntreprisesEtatRénovationTechniqueTravaux publics

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Entreprises
Etat
Rénovation
Technique
Travaux publics
Valider

Deux entreprises du groupe Vinci participent actuellement à la réhabilitation de l’îlot Fontenoy-Ségur, un site patrimonial qui abritait l’ancien ministère de la Marine marchande, dans le 7e arrondissement de Paris. Il s’agit de l’un des plus grands chantiers de réhabilitation en cours au cœur de la capitale.

En 2017, les bâtiments Fontenoy et Ségur, situés à proximité de l’Ecole militaire et de l’Unesco, dans le 7e arrondissement de Paris, vivront une seconde jeunesse. Construits respectivement en 1931 et 1930, ces bâtiments historiques, dont l’un abritait l’ancien ministère de la Marine marchande, font actuellement l’objet d’une réhabilitation d’ampleur. « Au total, plus de 57 000 m² seront rénovés, ce qui représente l’équivalent de la surface de deux tours du quartier de La Défense », fait savoir Marc Bodin, directeur d’activités réhabilitation de CBC, l’une des deux entreprises du groupe Vinci, avec la société Bateg, qui interviennent sur le chantier. Prendront place dans des locaux flambant neufs et économes en énergie, conçus pour accueillir 2 300 postes de travail, des services de l’Etat, dont ceux du Premier ministre, et deux autorités indépendantes, dont les personnels sont actuellement dispersés sur 35 sites parisiens.

Pour l’essentiel, les travaux de réhabilitation, estimés à 144 millions d’euros et ayant fait l’objet d’une maquette numérique (lauréat des « BIM d’Or » 2015), consistent en la reprise des cages verticales (escaliers et ascenseurs) à chaque nœud structurel des bâtiments, en l’aménagement des toits-terrasses (création de locaux techniques) et en la construction d’un bâtiment neuf en structure métallique (3 000 m²) dans l’une des cours intérieures situées entre les bâtiments Fontenoy et Ségur. S’ajoute à ces travaux, la réalisation d’un parking souterrain de 98 places (pour voitures électriques), d’un auditorium de 450 places, d’un restaurant inter-administration pour 1 450 repas, d’une crèche de 30 berceaux, de salons VIP, etc. « Le tout sans toucher aux façades classées, lesquelles sont préservées, tout en étant valorisées », précise Marc Bodin. C'est l'agence d'architectes Braun + associés qui intervient sur ce projet.

« Construire la ville sur la ville »

Hormis un planning serré (14 mois de travaux pour le bâtiment Fontenoy et 26 mois pour le bâtiment Ségur), l’une des principales contraintes de ce chantier urbain réside dans l’organisation minutieuse de sa logistique. « Des plateformes ont été spécialement créées sur le site pour acheminer les matériaux de construction et évacuer les 19 000 tonnes de gravats. Les allées et venues des 1 700 camions mobilisés pour les travaux sont quasiment minutés », indique le responsable. Et d’ajouter : « Il faut que nos opérations soient les plus transparentes possibles pour ne pas gêner les riverains et la circulation. » Plus original, des logisticiens sont spécifiquement attitrés pour préparer, chaque matin, les postes de travail des compagnons et pour nettoyer, chaque soir, les zones en chantier.

Pour Xavier Huillard, le chantier de réhabilitation de l’îlot Fontenoy-Ségur « illustre bien l’évolution de nos métiers ». « Nous sommes en effet de plus en plus amenés à construire la ville sur la ville, avec, pour chaque projet, des problématiques techniques, humaines, financières et logistiques propres. Chaque projet est un prototype à lui tout seul, avec ses contraintes spécifiques, nous ne pouvons pas nous permettre des erreurs », affirme le PDG de Vinci. Pour ce dernier, la transition énergétique et la « révolution digitale » – comme l’avènement de la maquette numérique – constituent « les grands défis pour [le] groupe en 2016. » A suivre…

Commentaires

L’ancien ministère de la Marine marchande remis à flot

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

Date de parution : 06/2019

Voir

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur