En direct

Passoires énergétiques, habitat indigne... l’Anah a aidé à rénover 94 081 logements en 2018
Nathalie Appéré, présidente du conseil d'administration de l'Anah - © Laurent Guizard / le Moniteur

Passoires énergétiques, habitat indigne... l’Anah a aidé à rénover 94 081 logements en 2018

S.V. |  le 29/01/2019  |  LogementRénovationAnahImmobilier résidentielRénovation énergétique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Rénovation
Anah
Immobilier résidentiel
Rénovation énergétique
Valider

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) qui a engagé 700,4 millions d'euros l'an passé, enregistre une progression de 16,5% du nombre de logements rénovés par rapport à 2017. Mais n'atteint pas les objectifs fixés. 

Pour l’Agence nationale de l’habitat (Anah), c’est un niveau d’activité « sans précédent ». Avec 700,4 millions d’euros engagés, l’organisme a pu aider à la rénovation de 94 081 logements en 2018, soit +16,5% par rapport à 2017. Des résultats « encourageants », pour Julien Denormandie, ministre en charge de la Ville et du Logement, présent à la cérémonie des voeux organisée par l'Agence ce 29 janvier 2019, mais qui sont en-deçà de l'objectif annoncé de 104 000.

Cet écart peut s'expliquer par le retard pris sur son programme phare « Habiter Mieux ». Ce dernier, qui vise à la résorption des « passoires énergétiques », a facilité la rénovation de 62 345 logements, pour un montant de 527,1 millions d’euros. Des chiffres certes en progression par rapport aux 52 000 logements rénovés en 2017, mais loin de l’objectif des 75 000 annoncé pour 2018.

Chiffres en progression

Quant à son intervention contre l’habitat indigne et très dégradé, l’Agence annonce avoir aidé à la réhabilitation de 12 197 logements (11 290 en 2017), pour un montant de 126,2 millions d’euros. 33 opérations de résorption de l’habitat insalubre ont été réalisées en 2018 pour un montant de 13 millions d’euros. Son action est pourtant jugée encore insuffisante par la Fondation Abbé Pierre qui réclamait début janvier un « plan national » pour traiter 60 000 logements indignes par an.

Du côté de son action en faveur des copropriétés en difficultés et fragiles, l’Anah annonce avoir nettement amélioré ses résultats, avec 21 074 logements aidés pour un montant de 66,1 millions d’euros. L’Agence entend d’ailleurs poursuivre cette dynamique à travers le plan Initiatives Copropriétés, qu’elle finance à hauteur 2 milliards d’euros sur 10 ans. 16 985 logements ont également été aménagés pour des personnes âgées et des personnes en situation de handicap (pour 57,4 millions d’euros). En 2019, l’objectif sera doublé, affirme l’Anah. Enfin, 4 425 logements ont également été rénovés avant d’être loués à loyers maîtrisés.

Objectif: 120 000 logements rénovés en 2019

Pour rappel, outre Initiative Copropriétés, l’Anah participe à Action Cœur de ville, avec 1,2 milliard d’euros mobilisés, mais également à l’opération Logement d’abord et au Plan de rénovation énergétique des bâtiments, à travers son programme « Habiter Mieux ».

Pour Nathalie Appéré, présidente du conseil d’administration de l’Anah, « 2019 s’ouvre avec de nombreux challenges - tenir des objectifs quantitatifs importants et le faire en partenariat avec tous les acteurs engagés en faveur de l’amélioration de l’habitat privé et, le faire sur tous les champs de ses missions : traitement de l’habitat indigne, rénovation énergétique, redressement des copropriétés dégradées, aide au maintien à domicile des personnes âgées et en situation de handicap et remise sur le marché de logements vacants. » D’ailleurs, l’Anah se fixe un nouvel objectif : rénover 120 000 logements en 2019 à l’aide d’un budget en hausse à 874,1 millions d'euros. Un défi pour l'organisme qui n'a pas pu atteindre son objectif en 2018.

Commentaires

Passoires énergétiques, habitat indigne... l’Anah a aidé à rénover 94 081 logements en 2018

Votre e-mail ne sera pas publié

Domdom31

30/01/2019 01h:16

C'est très bien, mais dans notre cas dossier déposé en decembre 2017 accepté en février 2018, travaux fini début mars 2018, mais subvention payée en fin septembre 2018 !!! Comment les plus pauvres peuvent ils avancer les frais ?

Votre e-mail ne sera pas publié

ulysse

30/01/2019 09h:57

Bonjour, J'ai voulu faire rénover ma maison et me suis adressé fin novembre 2015 à l'ANAH de TOURS (37000) qui m'a gentiment répondu qu'étant non imposable j'aurais pu avoir de bonnes aides de leur part, mais qu'actuellement leur budget était épuisé... Ne pouvant attendre j'ai fait faire les travaux, sans aide. Où est le problème ? Mauvaises répartition du budget entre les agences, manque de "passerelles" budgétaires entre ces agences ? En tout cas refuser les demandes explique très certainement pourquoi l'ANAH n'atteint pas ses objectifs...

Votre e-mail ne sera pas publié

Vitruve

30/01/2019 15h:04

l'objectif est louable et tout le monde sera d'accord sur l'amélioration de l'habitat indigne et l'amélioration des performances énergétiques mais plutôt que de faire toujours la course au quantitatif "tenir des objectifs quantitatifs importants"ne faudrait-il pas mieux rechercher le qualitatif, et l'efficacité des traitements énergétique? La plupart des dossiers actuellement instruits ne concernent que des interventions très partielles sans bilan énergétique global préalable et au vu de simples devis d'artisans ou de fournisseurs de menuiseries; sans parler des politiques contradictoires puisque les autorisations administratives de travaux ne sont plus exigées pour constituer les dossiers de demandes!! Attention aux effets d'annonce...

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur