En direct

L'aménageur du département des Bouches-du-Rhône en redressement judiciaire

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 21/06/2002  |  Alpes-MaritimesCorsePyrénées-OrientalesBouches-du-RhôneAude

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Alpes-Maritimes
Corse
Pyrénées-Orientales
Bouches-du-Rhône
Aude
Alpes-de-Haute-Provence
Hautes-Alpes
Lozère
Hérault
Var
Vaucluse
Gard
Principauté de Monaco
Aménagement
Entreprises
Architecture
Valider

La société Géodis-Provençale d'Equipement (SPE), SEM d'aménagement, détenue majoritairement par le conseil général des Bouches-du-Rhône, a été placée jeudi en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Marseille.
L'entreprise, qui emploie 38 salariés, s'était déclarée mardi en cessation de paiement avec un passif exigible estimée à 15 millions d'euros.
La Chambre régionale des comptes avait récemment alerté sur la situation financière de l'entreprise "marquée par un déséquilibre structurel préoccupant". Le président du conseil général, Jean-Noël Guerini (PS) avait indiqué au début de la semaine que "la collectivité ne pouvait continuer à envisager de participer à son soutien financier".
Créé en 1959 par Louis Philibert, ancien président (PS) du conseil général des Bouches-du-Rhône, la SPE a réalisé en 40 ans de très nombreuses opérations d'aménagement du territoire (habitat et industriel) dans les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-de-Haute-Provence. Elle a également assuré la maîtrise d'ouvrage dans la construction des collèges des Bouches-du-Rhône.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil