Industrie/Négoce

L’ambition américaine de Knauf n’est pas éteinte

Le groupe allemand n’a pas renoncé à acquérir USG. Les négociations reprennent, dans une ambiance tendue.

Les négociations reprennent. Dans un communiqué en date du 1er mai, le fabricant américain de plaques de plâtre USG a annoncé qu’il rouvrait les négociations en vue d’une prise de participation majoritaire par Knauf. L’offre hostile du géant allemand avait été rejetée en mars dernier, la direction d’USG estimant très insuffisant le prix proposé (42 dollars par action). Mais les actionnaires d’USG se sont montrés plus ouverts, au point que pour l’AG de fin avril, Knauf a invité les votants à ne pas reconduire les membres du board sortants.

Le communiqué récent d’USG marque un changement de ton de la part de l’entreprise américaine, bien qu’elle précise que l’ouverture des négociations ne présage en rien d’une issue favorable.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X