En direct

L’agglomération avignonnaise va lancer les appels d’offres du tramway
Sur la rocade Charles de Gaulle, les travaux seront réalisés par demi-chaussée pour limiter l’impact sur la circulation. - © © Grand Avignon

L’agglomération avignonnaise va lancer les appels d’offres du tramway

Rémy Mario (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 11/06/2016  |  VaucluseEtatInfrastructuresEntreprisesRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Vaucluse
Etat
Infrastructures
Entreprises
Réglementation
Bâtiment
Transports mécaniques
Valider

Très attendu par le BTP, le chantier du tramway d'Avignon démarrera en septembre par les déviations de réseaux. Les travaux du centre de maintenance et de la plate-forme du tramway, dont les appels d’offres vont être lancés, sont prévus respectivement en janvier et mai 2017.

Les premiers marchés de libération d’emprise et de déviations de réseaux attribués, le lancement des réunions d’informations des riverains sur les différentes étapes du chantier, la mise en place de la commission d’indemnisation à l’amiable des commerçants affectés par les travaux… A Avignon, l’heure est aux ultimes préparatifs avant le démarrage effectif des travaux du tramway, prévus au mois de septembre avec les déviations de réseaux. Ils vont durer jusqu’en janvier 2019 et seront ensuite suivis d’une période d’essai puis de la mise en service de ce tramway, si tout se passe bien, à l’été 2019.

«Nous aboutissons enfin et le projet est prêt. L’Etat et la région ont confirmé leur participation au financement et seul le département doit encore se prononcer» explique le président du Grand Avignon, Jean-Marc Roubaud. «Comme tout projet structurant en milieu urbain, ce chantier va générer des perturbations et nous allons tenter de les minimiser. Mais les perspectives qui se dessinent en matière d’amélioration de la mobilité et de requalification urbaine méritent de passer par cette période délicate» ajoute-t-il.

Deux marchés attribués

Longtemps entouré d’incertitudes puis finalement remis sur les rails mais dans une configuration réduite -un premier tronçon de 5,2 km entre Saint-Chamand et Saint-Roch, couplé à deux lignes de BHNS Le Pontet/Hôpital/Courtine et Agroparc/Saint-Lazare- le projet de tramway d’Avignon (135 millions d’euros au total) démarre enfin, 18 mois après le feu vert des élus à ce projet. «Au plan administratif, le dossier est bouclé car nous sommes restés dans le cadre de la DUP initiale. En septembre, tous les marchés de travaux auront été lancés et les premières attributions sont prévues en fin d’année» explique Daniel Audibert, directeur de Tecelys, maître d’ouvrage délégué.

Les deux premiers marchés ont été attribués pour 6 millions d’euros à Agilis et Sogea TP par le Grand Avignon sur ses réseaux d’eau et d’assainissement. D’autres travaux sur réseaux sont prévus par la ville d’Avignon (fibre optique), les concessionnaires (ERDF et GRDF) et les opérateurs (Orange, Numéricable, SFR et RTE). Au total, ils vont durer jusqu’en août 2017.

Une bouffée d’oxygène pour le BTP

Pour la ligne, les travaux ont été divisés en deux secteurs géographiques d’égale importance (2,6 km) avec des lots infrastructure, pose de voies, équipement technique, aménagements urbains et paysagers, etc. Les marchés seront négociés. Les travaux de la plate-forme sont prévus de mai 2017 à fin 2018. La conception du centre de maintenance, sur le terrain des maraîchers à Saint-Chamand, couplé à un parking de dissuasion sur quatre niveaux, a été confiée au cabinet DRLW Architectes de Strasbourg. Il fera l’objet d’un marché séparé et son démarrage est prévu début 2017.

L’avenue Saint-Ruf fait partie des secteurs où le tramway aura un fort impact sur l’aménagement des espaces publics.
L’avenue Saint-Ruf fait partie des secteurs où le tramway aura un fort impact sur l’aménagement des espaces publics. - © © Ilex

Attendu depuis de longs mois par le BTP avignonnais, ce chantier va représenter une bouffée d’oxygène pour le secteur, après deux années, 2014 et 2015, difficiles en termes d’activité et d’emploi. «Il y a le tramway mais aussi les projets de requalification urbaine que va entraîner l’opération dans plusieurs secteurs d’Avignon» souligne le président de la FBTP 84, Jean-Yves Chemin. Sont notamment concernés Saint-Ruf, la rocade sud et Saint-Chamand, deux quartiers retenus au NPNRU. «Nous réfléchissons également au devenir du Parc des Sports» précise la maire d’Avignon, Cécile Helle.

Commentaires

L’agglomération avignonnaise va lancer les appels d’offres du tramway

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur