Projets

L’Agence Territoires remporte l’aménagement du domaine régional du Grand-Voyeux en Seine-et-Marne

Mots clés : Aménagement paysager - Architecture

A la fin de l’année 2011, une consultation avec concours d’architecture a été lancée pour l’aménagement des 242 hectares du domaine régional du Grand-Voyeux (77) et la réalisation des structures d’accueil du public. L’Agence Territoires, paysagiste, vient d’en être déclarée lauréate.

Le domaine régional du Grand-Voyeux, ancienne sablière inscrite dans une boucle de la Marne, sur la commune de Congis-sur-Thérouanne à l’est de Meaux, abrite une diversité biologique exceptionnelle qui lui vaut d’appartenir au réseau Natura 2000. Preuve, s’il en est, que la reconversion d’un site industriel en espace naturel est possible. L’Agence des espaces verts (AEV), établissement public responsable de la mise en œuvre de la politique «verte» de la Région Ile-de-France, a planifié les travaux d’aménagement du site. Promis à devenir une « réserve naturelle régionale », cet espace impose de concilier conservation du patrimoine écologique et accueil du public. Concevoir des architectures minimales était par conséquent un des buts de la consultation lancée en décembre 2011 et remportée par l’Agence Territoires.

 

«Voir sans être vu»

 

L’aménagement proposé a été salué pour son intégration au paysage. Il propose de nouveaux liens entre le milieu et l’usager, l’invitant à un jeu sensoriel avec son environnement. «L’objectif premier du projet est de rendre cette future Réserve naturelle régionale accessible au public. La conception des parcours doit permettre la découverte des richesses, sans nuire à la faune et la flore du site» précise Claire Dupuy, chargée de mission pour le service Expertise Technique de l’Agence des espaces verts. La présence des visiteurs est atténuée grâce à une technique de camouflage, à l’instar du «tube végétal», structure paysagère dans laquelle s’installe le parcours. L’explorateur accède à une relation pédagogique et la diversité biologique reste protégée.Conçue en collaboration avec la commune de Congis-sur-Thérouanne, la première «maison régionale» sur une « réserve naturelle régionale » sera aussi créée. A la fois espace contemplatif et lieu pratique, cet observatoire sera fondu dans la nature.

 

Un site en évolution

 

«L’esquisse que nous avons proposée est une réponse à une question posée à un instant «t». Ce projet est amené à s’ajuster, à s’affiner au fur et à mesure que les réponses se feront plus précises », précise Etienne Voiriot, cogérant de l’Agence Territoires. Le travail du comité scientifique permettra d’enrichir le projet d’aménagement de la «réserve naturelle régionale» en composant de nouveaux milieux ce qui va influer sur le tracé définitif de l’itinéraire – en plus de la topographie dont la connaissance n’est pas encore parfaite. Les outils de pédagogie et de diffusion de l’information devront également s’accorder avec la commune et la communauté de commune. Enfin, l’itinéraire d’accès au site évoluera dans le temps. Les travaux d’aménagement menés par l’AEV sur le domaine régional du Grand-Voyeux s’inscrivent enfin dans la logique du génie écologique. Guidé par une approche sensible du site, l’agencement de l’espace répond à des exigences environnementales d’éco-conception, de développement durable et de performance énergétique. Des fondations à la toiture, en passant par le gros œuvre, le chantier est pensé pour limiter son impact sur l’environnement.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X