En direct

L’Agence France Locale s’installe à Lyon
La direction de France Locale - © © EN'H/Le Moniteur

L’Agence France Locale s’installe à Lyon

Emmanuelle N'Haux (bureau de Lyon du Moniteur) |  le 16/09/2014  |  AisneIsèreNordRhôneFrance entière


Outil de financement des collectivités, l’Agence France Locale implante son siège à Lyon. Elle devrait lancer ses premières émissions sur les marchés d’ici la fin de l’année et octroyer ses premiers prêts en direction des collectivités dans la foulée.


Un an après sa naissance officielle, l’Agence France Locale s’installe à Lyon avec une quinzaine de collaborateurs regroupés dans la tour Oxygène, en plein cœur du quartier d’affaires de la Part-Dieu. Créée par et pour les collectivités, cette implantation lyonnaise répond aux souhaits des élus locaux d’en faire un symbole de la décentralisation.
L’Agence France Locale est née de la volonté de grands élus, tels que Gérard Collomb, Jacques Pélissard et Michel Destot, de permettre aux collectivités actionnaires de trouver des compléments de financements. En effet, l’Agence France Locale n’a vocation à octroyer des prêts aux seules collectivités actionnaires.
Les onze membres fondateurs (1) de l’Agence France Locale ont été rejoint par quinze collectivités à l’insu d’une première augmentation de capital réalisée en janvier 2014, puis par plus d’une vingtaine d’autres à l’occasion d’une deuxième augmentation de capital intervenue en juin dernier. Une troisième augmentation est prévue d’ici à la fin de l’année et devrait porter le nombre de collectivités partenaires à 70.

Une agence ouverte à toutes les collectivités

« L’Agence France Locale a vocation à accueillir toutes les collectivités, quelle que soit leur taille, ayant recours à l’endettement à condition que leur situation financière leur permette », précise Rollon Mouchel-Blaisot, président du conseil d’administration. Dans les dix ans à venir, elle espère une adhésion de 50% des collectivités françaises.
Deux sociétés sont constituées : une société territoriale, composée des 11 membres fondateurs, fixera les grandes orientations de l’Agence et un établissement de crédit financier mènera pour le compte de l’Agence les émissions d’emprunts sur les marchés et les prêts aux collectivités. Un comité d’orientation stratégique, co-présidé par Gérard Collomb et Jacques Pélissard, réunira la cinquantaine de membres actuels.
Reste pour l’Agence France Locale à obtenir l’agrément de l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution pour pouvoir emprunter sur les marchés. « Nous visions une première émission à 1 milliard d’euros », indique Yves Millardet, président du directoire. L’octroi des premiers prêts suivra avec un objectif d’octroi de 4 milliards d’euros d’ici 2024. Les prêts ne devront pas couvrir plus de 50% des besoins annuels de crédit des collectivités.

(1) Conseil général de l’Aisne, la commune de Bordeaux, conseil général de l’Essonne, communauté urbaine du Grand Lyon, communauté de Grenoble, communauté urbaine de Lille Métropole, commune de Lons-le-Saunier, région Pays de la Loire, conseil général de Savoie, communauté d’agglomération de Valenciennes Métropole et communauté d’agglomération de la Vallée de la Marne.

Commentaires

L’Agence France Locale s’installe à Lyon

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur