Aménagement

L’agence Devillers chargée de l’écoquartier de la Constance à Aix-en-Provence

Mots clés : Aménagement paysager - Bâtiment d’habitation individuel - Centre commercial - Magasin - Urbanisme - aménagement urbain

La ville d’Aix-en-Provence et sa SPLA Pays d’Aix Territoires ont confié à l’agence Devillers et Associés le soin de définir le schéma d’urbanisme de la ZAC de la Constance, nouveau quartier périurbain qui mixera logements, bureaux et commerces.

Le groupement piloté par l’agence Devillers et Associés (mandataire) associant l’Atelier Fernandez & Serres (Aix), Ingérop (VRD, environnement et hydraulique), Genghis Studio (stratégie de préfiguration du quartier), Réussir l’Espace public (sociologie et sécurité) et Vizea (énergie et développement durable) est lauréat du concours d’urbanisme pour l’aménagement de la ZAC de La Constance à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). La Ville entend développer ce nouvel écoquartier sur une centaine d’hectares de friches agricoles au sud du noyau urbain.

Christian Devillers a devancé trois autres équipes emmenées par des ténors de l’urbanisme: Bruno Fortier, Nicolas Michelin (agence Anma) et l’agence Reichen et Robert.

 

315 000 m2 de plancher

 

Ce projet inscrit au PLU est porté par la SPLA Pays d’Aix Territoires. Il vise à aménager, d’ici 2030, un nouveau quartier périurbain de 315 000 m2 de plancher sur un espace charnière situé le long des autoroutes (A8 et A51), entre la voie ferrée (Aix-Rognac) et les grands quartiers d’habitat populaire (ZUP d’Encagnane et le Jas de Bouffan).

Sur ce site aujourd’hui enclavé, la Ville souhaite voir émerger un ensemble plurifonctionnel regroupant près de 3 600 logements (240 000 m2 de SP), 70 000 m2 de bureaux et 5 000 m2 de commerces et services. «Je veux que ce soit un quartier différent des quartiers périphériques réalisés dans les années 1960 et 1980, avec beaucoup de verdure et une mise en valeur de l’architecture bastidaire aixoise», explique le maire, Maryse Joissains-Masini. Le site héberge en effet une vieille bastide et plusieurs points de vue jadis fréquentés par le peintre Paul Cézanne.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X