En direct

L'Afitf adopte une dizaine de conventions de financement

T.B. |  le 21/03/2013  |  CalvadosHaute-SavoieMartinique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Calvados
Haute-Savoie
Martinique
Valider

Lors du sa réunion du 21 mars le conseil d’administration de l’Agence de financement des infrastructures de France (Afitf) a adopté une dizaine de conventions de financement pour un engagement global de 98 millions d’euros.

L’Agence de financement des infrastructures de France (AFITF) s’est réunie le 21 mars sous la présidence de Philippe Duron, député du Calvados. En 2012, l’établissement public de l’État chargé de concourir au financement des projets d'infrastructure aura finalement dépensé 1,876 milliard d'euros. «Les engagements nouveaux sont restés à un niveau élevé en 2012 avec 3,8 milliards d’euros pour le budget d'intervention, en raison de l'impact du lancement du contournement ferroviaire de Nîmes-Montpellier et de la nouvelle route du littoral à la Réunion», indique un communiqué de l’Afitf.

98 millions d’euros de financements adoptés

Pour rappel, le budget de l’Afitf a récemment subit deux revers. D’une part, la mise en place de l’ecotaxe poids-lourds, dont les recettes futures lui sont destinées, a été repoussée de juillet à octobre 2013. D’autre part, dans le cadre du nouvel effort réclamé à tous les ministères lors du «surgel budgétaire», les montants alloués par l’Etat à l’agence devraient être réduits d’environ 40 millions d’euros pour une subvention 2013 située à 700 millions d’euros. Dans son communiqué, l’Afitf se borne à expliquer qu’elle disposera de 2,381 milliards de crédits de paiement (+167 millions de report du budget 2012) cette année pour faire face aux échéances des projets en cours. Le niveau des engagements est quant à lui porté à 5,926 milliards (+2,9 milliards) en raison du report du projet de canal Seine-nord-Europe dans l'attente du résultat des expertises complémentaires demandées par le gouvernement.

Le conseil d’administration a par ailleurs adopté une dizaine de conventions de financement pour un engagement global de 98 millions d’euros. Seront notamment concernés la remise à niveau de lignes ferroviaires dites capillaires, l'autoroute ferroviaire atlantique, à la régénération du réseau fluvial de VNF, ou encore trois projets de transports collectifs en site propres retenus dans le cadre du deuxième appel à projet : projets de Le Mans Métropole, de l'agglomération d'Annecy et de la Martinique.

Commentaires

L'Afitf adopte une dizaine de conventions de financement

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur