En direct

L’Ademe et le Collectif Effinergie signe une convention de partenariat

le 04/03/2015  |  SantéEnergieImmobilier

Les deux organismes formalisent leur coopération pour diffuser les bonnes pratiques en matière de performance énergétique des bâtiments neufs ou rénovés.

Partenaires depuis des années pour diffuser les bonnes pratiques en matière de performance énergétique des bâtiments, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et le Collectif Effinergie ont formalisé leur coopération, le mardi 3 mars  au cours des 2es Rencontres Effinergie, à travers une convention cadre de partenariat signée par leurs présidents respectifs, Bruno Lechevin et Jean-Jack Queyranne.

 Comme le montrent les débats actuels autour du projet de loi de transition énergétique, le bâtiment est l’un des secteurs clés de la transition énergétique.  « L’enjeu est autant de promouvoir une construction exemplaire, source d'innovation, que d’inciter à une rénovation énergétique ambitieuse et massifiée, estiment les deux organisations. Ces deux aspects contribueront de manière significative aux réductions de consommation énergétique et d'émissions de gaz à effet de serre ». Ce sont donc les axes principaux de leur partenariat. La convention cadre intègre plusieurs axes de partenariat :

La rénovation énergétique

- Diffuser les retours d’expériences en matière de construction et de rénovation performantes à travers les opérations labellisées BBC Rénovation. Initié en 2009, l’observatoire BBC a permis d’analyser plus de 1 500 opérations en neuf ou en rénovation.

- Développer les solutions techniques BBC compatibles adaptées à toutes les situations. Les retours d’expériences du BBC et les travaux menés dans les territoires permettent de réfléchir à des préconisations de travaux simplifiés permettant d’engager plus simplement des rénovations énergétiques performantes, de manière globale ou par étapes.

La construction

- Enrichir l’observatoire BBC d’un volet dédié aux bâtiments à énergie positive (Bepos) intégrant notamment les Bepos-Effinergie mais aussi les bâtiments issus d'appels à projets Ademe-Régions et les Bepos "auto-proclamés" (sur une définition non validées par un tiers). Cela permettra des analyses statistiques des choix techniques et constructifs de ces bâtiments et de valider les bons niveaux d’exigence des prochaines réglementations thermiques.

- Tester de nouveaux outils et élargir la problématique de la consommation d’énergie au-delà de la réglementation thermique. Ces outils permettront d’évaluer les consommations d’énergie dites mobilières (électroménager, médias, informatique…) et les consommations d’énergie liées aux déplacements à travers l'outil Effinergie Ecomobilité.

Commentaires

L’Ademe et le Collectif Effinergie signe une convention de partenariat

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur