En direct

Dans les travaux publics, l’activité reste soutenue
A l'approche des élections municipales, l'investissement des communes est encore soutenu. - © altitudedrone - stock.adobe.com

Dans les travaux publics, l’activité reste soutenue

Jessica Ibelaïdene |  le 06/09/2019  |  FNTPConjonctureConjoncture TPFrance entièreGrand Paris Express

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Travaux publics
FNTP
Conjoncture
Conjoncture TP
France entière
Grand Paris Express
Investissement public
Collectivités locales
Pénurie de bitume
Valider

Dans son dernier bulletin de conjoncture, concernant le mois de juillet 2019, la FNTP confirme un rythme d'activité toujours très dynamique. Mais quelques indicateurs incitent la fédération à être vigilante.

Le contexte reste porteur dans les travaux publics. A l'approche des élections municipales, l'investissement des communes est encore soutenu et les grands chantiers, tels le Grand Paris express ou le plan France très haut débit, avancent à un rythme soutenu. Résultat : le dernier bulletin de conjoncture de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) fait une fois de plus état d'une dynamique solide.

Ainsi, au mois de juillet, le montant des facturations a continué à progresser. Comparé à juillet 2018, la croissance est de 10,6%. En cumul depuis le début de l'année, l'activité affiche une hausse de 13,8%.

Des prises de commandes stables

Entre janvier et juillet, l'évolution du montant des marchés conclus reste dans le rouge (-5,7%). Ce qui s'explique toujours par un effet de base lié à l'attribution de lots du Grand Paris express importants. Pour ne citer que lui, le lot 16-1, un marché à 1,8 Md€, avait été officiellement attribué en février 2018.

Sur le seul mois de juillet, les prises de commandes sont stables par rapport au mois précédent. En moyenne nationale, et toutes spécialités confondues, les entreprises disposent de 6,6 mois de travail, ajoute la FNTP.

Difficultés de recrutement, inflation et pénurie de bitume

En lien avec une activité dynamique, le nombre d'heures travaillées par les ouvriers permanents comme par les intérimaires progressent depuis le début de l'année, respectivement de 6,6% et de 1,1%. De même pour les effectifs (+2,1%). Et si les embauches devraient se poursuivre dans les prochains mois, la FNTP se tient en alerte : "les difficultés de recrutement atteignent un sommet avec près d'un chef d'entreprise sur deux qui se dit contraint, faute de personnel".

Bulletin de conjoncture juillet 2019 - FNTP
Bulletin de conjoncture juillet 2019 - FNTP - © FNTP

D'autres facteurs pourraient mener, cette fois, à un ralentissement de la croissance dans les prochains mois selon le fédération. C'est le cas notamment des "tensions inflationnistes sr les coûts de production", ainsi que des "difficultés d'approvisionnement en bitume" dans l'activité routière.

Commentaires

Dans les travaux publics, l’activité reste soutenue

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur