Bâtiment

« L’accessibilité au cœur des enjeux du Grenelle » par Monique Pelletier

Les députés de la Commission des Affaires Economiques de l’Assemblée Nationale ont apporté leurs contribution au projet de Loi d’orientation du Grenelle de l’Environnement qui doit être discuté le 7 octobre ; par la voix de Monique Pelletier, le Conseil National Handicap rappelle quelques points de bon sens.

« Bien être » ne rime pas seulement avec « chlorophylle »
Il n’était certes pas opportun d’alourdir un texte de loi qui traite d’une nécessaire obligation : réduire la consommation d’énergie et donc ses effets de serre. Mais chacun comprend bien que la qualité de vie ne se limite pas à la biodiversité ou la qualité de l’air. Les personnes handicapées le savent, elles qui se heurtent chaque jour à des obstacles infranchissables dans la rue, les bâtiments, voire chez elles. L’accessibilité constitue pour elles, une priorité. La mise aux normes s’effectue lentement avec une date butoir : 2015.

La qualité de vie : une approche globale
Comme les travaux préparatoires du Grenelle l’avaient fort bien souligné les économies d’énergie ne sont pas le seul défi posé par la rénovation des bâtiments existants dont la mise aux normes est prévue pour 2012.
L’accessibilité : 2015 ; la mise aux normes du Grenelle : 2012 ! Ne ferait-on pas mieux de mener ensemble les travaux ? Le surcoût de travaux successifs est très important. Or l’approche doit être globale et prendre en compte tous les acteurs de la construction, mais aussi les utilisateurs : enfants, adultes, jeunes ou moins jeunes, valides ou handicapés.

Le législateur multiplie les obligations… pour le bien commun… Reste à harmoniser ces mises aux normes en menant des concertations pour partager les solutions. Il est difficile d’identifier les décideurs, les techniciens, et faire en sorte que tous travaillent ensemble en adaptant les calendriers et les méthodes. C’est pourtant la condition de la réussite de ces projets qui seront bénéfiques à tous.

Une volonté partagée
Le Conseil national handicap sensibilise et informe. A Chambéry le 7 octobre, dans le cadre de la semaine de l’autonomie, l’accessibilité et la citoyenneté, organisée sous l’égide du Conseil général de la Savoie et de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), les états généraux du handicap seront l’occasion d’élargir le cercle de ceux qui veulent agir ensemble.

Pour ceux-là, l’accessibilité occupe une place aussi essentielle que la sécurité, l’isolation, la pureté de l’air. Pour ceux-là aussi, la conscience des impératifs économiques exige que ces travaux soient conduits en même temps et ensemble. A quoi bon pouvoir respirer un air plus pur, si sortir de chez soi ou y rentrer constitue un calvaire ? Il ne faudrait pas qu’à la faveur du Grenelle de l’Environnement, nos élus placent le sujet primordial de l’accessibilité au dessous de la pile.

Monique Pelletier, ancien Ministre, membre honoraire du Conseil constitutionnel

Une réaction, une suggestion… Ecrivez-nous !



Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X