En direct

Evénement

L’abandon de l’écotaxe va changer les priorités

le 24/01/2014  |  EnvironnementFiscalitéSantéTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Environnement
Fiscalité
Santé
Technique
Valider
Transports -

« L’abandon de la taxe poids lourds nécessitera de revoir un certain nombre de priorités de la politique des transports », a indiqué Bernard Cazeneuve, ministre du Budget, auditionné le 15 janvier à l’Assemblée nationale par la mission d’information sur l’écotaxe. Et d’ajouter : « Il conviendra de revisiter nos objectifs de modernisation des infrastructures (...). Cela se traduira par moins de trains, moins de transports durables, moins de transports en commun en site propre. » Une partie des recettes de l’écotaxe doit en effet financer les projets de transport, via l’Agence de financement des infrastructures de transport (Afitf). Si sa suspension durait un an, le manque à gagner serait de 800 millions d’euros, « atténué par une baisse de loyer ». « Une majoration de la subvention de l’Afitf devra être prévue par le ministère des Transports », a-t-il précisé.

PHOTO - 773056.BR.jpg
PHOTO - 773056.BR.jpg - © Maxime Jegat/IP3

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur