En direct

L'A88 concédée à un groupement conduit par NGE
Travaux sur l'autoroute A89, section Thenon/Terrasson, réalisés par NGE (©Julien Beideler/Le Moniteur). - ©

L'A88 concédée à un groupement conduit par NGE

CHESSA Milena |  le 30/01/2008  |  France entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Transports
Valider

La portion de l'autoroute A88 mise en concession entre Falaise (Calvados) et Sées (Orne) vient d'être attribuée au groupement "Alicorne" (*) dont le mandataire est NGE. La concession d'une durée de 55 ans s'étend sur 45 km. Le tronçon comprend 30 km à construire auxquels s'ajoutent 15 km au sud qui viennent d'être mis en service. Une fois achevé, il permettra la liaison autoroutière Caen-Sées, reliant les autoroutes A13 et A84 au nord à l'A28 au sud.

Cette concession autoroutière est la première à échapper à l'un des majors, Vinci, Bouygues ou Eiffage. Joël Rousseau, président du holding NGE, ne cachait pas sa satisfaction à l'annonce des résultats. "Alors que nous avions très largement le bilan pour prendre pied dans les marchés à préfinancements privés, il n'a pas été facile de devenir crédible, constate-t-il. Dans ce secteur, la capacité à apporter des garanties prévaut sur la capacité à faire." Pour financer le projet, le groupement Alicorne a proposé un financement à long terme sans risques pour le concédant, plutôt qu'à une structure dite "mini-perm" (dette contractée sur 5-10 ans avant refinancement), très prisée ces dernières années pour les projets dont la durée de vie économique est supérieure aux maturités disponibles sur les marchés bancaires.

Des hypothèses raisonnables
Ainsi, le groupement financera la concession par un prêt à long terme (35 ans) consenti par la Banque européenne d'investissement et la banque Depfa. "Ce qui ne nous interdit pas d'envisager un refinancement au cours de la vie de la concession", précise Joël Rousseau. Assurant avoir retenu des hypothèses de trafic "raisonnables", "légèrement supérieures à celle de la direction des routes", le bouclage de l'opération se fait - c'est devenu une habitude - sans subventions publiques. Les 15 km d'autoroute déjà en service servant d'apport en nature. Le montant total de l'opération s'élève à 250 millions d'euros, dont 200 millions pour la part travaux. Alicorne disposera d'environ 100 millions d'euros de fonds propres. Les travaux sont à réaliser en 26 mois pour une mise en service à l'été 2010.
L'exploitation sera confiée à Routalis, société d'exploitation de l’autoroute A28 Rouen-Alençon détenue à 70% par Egis Projects via sa filiale Transroute International. Fort de ce succès, Joël Rousseau envisage l'avenir sereinement : "Ce succès nous donne de la visibilité. En prenant bien garde de ne pas être la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf, nous sommes désormais crédible sur les marchés en partenariat public privé inférieurs à 500 millions d'euros." En 2007, NGE a réalisé 750 millions d'euros de chiffre d'affaires. Et prévoie 850 millions en 2008.
Julien Beideler

(*) le groupement Alicorne (autoroute de liaison du Calvados et de l'Orne) est constitué de NGE, Spie Batignolles, Malet, Demathieu et Bard, Egis, Caisse des dépôts, Axa Invest Managers.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur