En direct

Kone lance un ascenseur « spécial remplacement »
Ascenseur Nanospace de Kone - © © Kone

Kone lance un ascenseur « spécial remplacement »

Jean-Charles Guézel |  le 28/01/2014  |  AscenseurUrbanismeTechniqueEquipement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Innovation
Ascenseur
Urbanisme
Technique
Equipement
Valider

Baptisé Nanospace, le nouvel ascenseur du constructeur finlandais a été conçu pour remplacer les équipements existants en seulement deux semaines de travaux. Il procure par ailleurs jusqu’à 50% d’espace de plus que les anciens modèles, sans aucune modification de la gaine.

« C’est une révolution », affirme Christophe Isaac Castiau, directeur modernisation et remplacement de Kone France, en évoquant le Nanospace, le tout nouvel ascenseur de ce constructeur finlandais. Alors que le parc français comprend plus de 25% d’ascenseurs de plus de 40 ans et que la population elle aussi vieillit - et supporte donc de plus en plus mal les périodes d’indisponibilité -, Kone s’est attaqué frontalement au problème du remplacement des vieux équipements. « Au-delà de 20 ans, le montant des frais d’entretien rend cette option de plus en plus pertinente ; avec le Nanospace, nous avons cherché à rendre cette opération la moins contraignante possible pour les usagers, tout en offrant des avantages techniques décisifs  », explique le porte-parole. Premier atout du Nanospace : la durée des travaux et le temps d’indisponibilité. « Grâce à la simplification des étapes de mise en œuvre, il peut être installé en deux semaines  (démontage/remontage/test compris) au lieu de six habituellement. »

Contrepoids amincis, cabine élargie

Au plan technique, le Nanospace se distingue par son confort, sa consommation d’énergie réduite et l’espace supplémentaire de la cabine. « Il met en œuvre un nouveau concept de traction, baptisé Hybrid Hoisting, qui associe une courroie, chargée de mettre l’ascenseur en mouvement (par en dessous), et des câbles, qui maintiennent la cabine en tension (par le dessus). » Un montage qui évite les à-coups et garantit des conditions de fonctionnement optimales pour le moteur  EcoReel, déjà très économe en énergie. En tenant compte de l’éclairage à Led, la réduction de consommation électrique pourrait atteindre 70% par rapport aux anciens modèles à double-vitesse. Au niveau du confort, la disposition de la machinerie dans la fosse, au fond de la gaine, permet de réduire au maximum les nuisances sonores dans les étages. Mais Christophe Isaac Castiau souligne également le fait que le volume de cette gaine est mieux utilisé. « Grâce à des contrepoids beaucoup plus minces que par le passé, la cabine peut gagner jusqu’à 50% d’espace supplémentaire, sans aucune modification par ailleurs. » Le Nanospace peut-il convenir à tous les cas de remplacement ? « Il suffit que la gaine existante fasse plus d’un mètre de largeur et plus de 1,09 mètre de profondeur, précise le directeur modernisation de Kone. Mais cela correspond à 95% des configurations actuelles. »

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur