Kingfisher prend le contrôle de la start-up française NeedHelp
Cessions et acquisitions

Kingfisher prend le contrôle de la start-up française NeedHelp

Guillaume Fedele |  le 25/11/2020  |  Négoce matériauxbricolageCross canalKingfisherCastorama

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Négoce matériaux
bricolage
Cross canal
Kingfisher
Castorama
e-commerce
France
Royaume-uni
Europe
Valider

Le groupe de distribution britannique spécialisé dans le bricolage est devenu l’actionnaire majoritaire de la plateforme de jobbing. Coût de l’investissement : 10 M€.

Kingfisher est devenu l’actionnaire majoritaire de la start-up française NeedHelp, la plateforme de jobbing, partenaire des enseignes françaises Castorama et Brico Dépôt depuis juin 2018. Via un montant de 10 M€, le groupe de distribution britannique s’est offert « 80 % du capital de la société, tandis que son fondateur, Guillaume de Kergariou, conserve 20 % des parts de l’entreprise ». A noter que si JJ van Oosten, responsable clientèle et digital de Kingfisher, a été nommé président de NeedHelp, c’est Guillaume Kergariou qui continuera à diriger l’entreprise.

Développement au Royaume-Uni et en Pologne

« Cette acquisition renforce nos compétences en matière de digitalisation et nous permet d’étendre la gamme de services que nous proposons à nos clients : deux piliers fondamentaux de notre stratégie, explique Thierry Garnier, pdg de Kingfisher, dans un communiqué. Dans les mois à venir, nous allons rapidement développer l’activité de NeedHelp au Royaume-Uni (chez B&Q et Screwfix notamment, Ndlr)  et en Pologne en capitalisant sur notre large réseau de magasins et sur les différentes identités de nos enseignes, qui s’adressent aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. C’est une très belle opportunité pour compléter notre offre de service et contribuer à rendre l’amélioration de la maison accessible à tous ».

Plus de 500 points de vente en Europe

Lancé en 2014, NeedHelp est une plateforme communautaire, proposant les services, en ligne ou en magasin, de particuliers ou professionnels pour réaliser des travaux de bricolage, mais aussi de jardin, des services de babysitting ou même de livraison. Si la France reste le plus gros marché de la plateforme de jobbing avec des partenariats avec Castorama et Brico Dépôt, l’entreprise est également présente en Suisse et s’est récemment développée en Allemagne, en Belgique, en Autriche et aux Pays-Bas. Soit plus de 500 points de vente.

Une croissance rapide

D’après le communiqué, NeedHelp a multiplié, depuis son lancement, son volume de transaction ainsi que son chiffre d’affaire par trois. « En 2020, le nombre de projets rendus possible grâce à la plateforme devrait atteindre les 58 000. Avec la pandémie de Covid-19 et l’augmentation du nombre de projets d’amélioration de la maison, la demande s’est fortement accélérée et le chiffre d’affaire mensuel de l’entreprise a doublé après la première période de confinement. »

Commentaires

Kingfisher prend le contrôle de la start-up française NeedHelp

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil