Immobilier

Kaufman et Broad va transformer une ancienne caserne dans le centre de Nantes

Le groupement conduit par le promoteur Kaufman et Broad a été retenu par le Conseil général de Loire-Atlantique pour réaliser un programme associant logements, centre de bien-être et commerces sur le site de la caserne Lafayette, libéré fin août par la Gendarmerie.

Kaufman et Broad – associé aux Thermes marins de Saint-Malo, qui exploiteront un centre de bien-être sur 1.600 m2, et Vatel Gourmet, qui proposera un espace événementiel avec service traiteur sur 600 m2 – devrait acheter le site pour 6 millions d’euros au département. La vente sera finalisée à la fin de l’année après validation du choix du projet par la Commission permanente du Conseil Général.
Le programme comprendra également 1.200 m2 d’activités commerciales autour du mobilier design, de l’art contemporain et des produits bio ; 600 m2 de locaux pour professions paramédicales ; 148 places de parking sur deux niveaux et 4.100 m2 de logements, soit 60 logements, dont 9 sociaux.
Le projet imaginé par le cabinet d’architecture nantais Enet et Dolowy préserve la partie historique de l’édifice. Tous les bâtiments seront conservés, à l’exception d’une extension de 1936 sur la rue Descartes et de la petite caserne à l’intérieur de la cour, qui seront démolies. La cour sera creusée pour réaliser les parkings, et accueillera par la suite, deux îlots d’attractivité (Vatel Gourmet) sous une verrière, ainsi que le centre de bien-être, dans un bâtiment neuf construit en fond de cour. La partie commerciale sera quant à elle localisée sur la place Aristide Briand et la rue Descartes. « Les espaces extérieurs seront repensés pour recréer de l’urbanité, et des auvents en façade sur la place créeront un signal » indiquent les architectes.
La Caserne Lafayette a été construite au milieu du XIXe siècle, selon un plan d’urbanisme qui rassemblait sur un même site le palais de justice, la prison et la gendarmerie.
Le palais de justice, fermé depuis 2000, est actuellement en travaux et abritera à la fin de l’année 2012 un hôtel 4 étoiles, sous l’enseigne Radisson Blu (Investisseur : Axa – Promoteur : Altaréa Cogedim – Architecte : DTACC). Quant à la prison, le site devrait être libéré prochainement. Une nouvelle maison d’arrêt est actuellement en cours de construction et le transfert des prisonniers devrait avoir lieu l’année prochaine. En revanche, rien n’est actuellement prévu sur ce site appartenant à l’Etat.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X